• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Isère : importantes saisies de sanguins

Rien qu'au mois d'octobre, les gendarmes de l'Isère ont saisi 1500 kg de lactaires sanguins.

Par Sophie Pellerin

video title

Isère : Importantes saisies de sanguins

Rien qu'au mois d'octobre, les gendarmes de l'Isère ont saisi 1500 kg de sanguins. Délaissés des cueilleurs français, ces champignons sont très prisés en Espagne.

A la revente sur le marché espagnol, cette mine représente 15 000 euros. En effet, si les français délaissent le lactaire sanguin, nos voisins ibériques raffolent eux de ce champignon. Alors, comme chaque saison, des ramasseurs venus des pays de l'Est sillonnent les sous-bois, à l'automne.

Sur les 1500 kg saisis en octobre dans le Vercors isérois, 800 l'ont été en une seule prise. Dans la Drôme, on avoisine les trois tonnes saisies depuis le début de la saison. Dans les deux départements, les militaires multiplient donc les contrôles, de jour comme de nuit. 

Ressortissants de l'Union européenne, les cueilleurs ne sont pas des clandestins. Ils ne peuvent donc être verbalisés que quand la quantité de la cueillette dépasse 5 kg par personne ou encore quand ils sont repérés dans des réserves naturelles protégées.

Ainsi le 1er novembre sur un plateau du Vercors, une promeneuse a donné l'alerte mais sur 35 roumains appréhendés seulement cinq ont écopé d'amendes de 135 euros.

Sur le même sujet

Béatrice Van Oost Directrice des centres examens de santé CPAM du Rhône

Les + Lus