La Poste fait pester

Plusieurs maires de la Loire sont furieux contre la Poste qui supprime des tournées pendant l'été.

Par Régions

video title

LOIRE, Les élus excédés par la Poste

Ils reçoivent en moyenne leur courrier un jour sur deux. Dans la Loire, le service postal fonctionne au ralenti. Les postiers absents durant l'été ne sont pas remplacés. Le problème concerne les petits villages, mais a tendance à se généraliser.

Ils reçoivent en moyenne leur courrier un jour sur deux. Dans la Loire, le service postal fonctionne au ralenti. Les postiers absents durant l'été ne sont pas remplacés. Le problème concerne les petits villages, mais a tendance à se généraliser.

Plusieurs tournées postales ont été supprimées ponctuellement dans le Roannais, notamment dans les secteurs de St-Forgeux-Lespinasse/Noailly, St-Germain-Lespinasse  ou encore St-Jean-St-Maurice et Lentigny. Des communes privées de courrier, un jour sur deux et des habitants excédés. Les élus ont même créé un collectif pour protester contre les méthodes de La Poste.

Les élus des communes concernés regrettent en premier lieu de ne pas avoir été informés par La Poste et estiment "que ce service public payant se détériore et pénalise nos entreprises, nos commerçants, nos collectivités locales et nos administrés, qui ne reçoivent pas régulièrement leurs courriers et leurs abonnements. […] La Poste se doit de mettre les moyens humains nécessaires et de servir ses clients qui ont subi une augmentation des tarifs postaux début juillet. Faut-il payer plus pour moins de service ?".

La Poste explique ces manquements par les congés des 2 190 facteurs du territoire et estime qu'il est difficile "d'éviter les absences inopinées et leurs effets sur la distribution".

Mais les élus et les syndicats CFDT et CGT, assurent que les absences non remplacées ne sont pas inopinées mais programmées. Et que c’est la diminution du nombre de remplaçants qui est à l’origine de ces tournées supprimées.

Les habitants prennent leur mal en patience, alors que des élus trouvent des solutions de secours. A St-Jean-St-Maurice, le maire fait acheminer par la secrétaire le courrier urgent jusqu'à Roanne. "C’est une notion de service public qu’on a encore et que d’autres n’ont plus depuis bien longtemps", regrette l’élu.

Sur le même sujet

Grêle en Drôme : un nouveau coup dur

Les + Lus