Le PS attaque Thierry Braillard en justice

Le Tribunal de Grande instance de Lyon est saisi en référé.

Par Philippe Bette

Le Parti Socialiste a donc décidé hier de porter son différend avec Thierry Braillard, candidat du Parti Radical de Gauche aux élections législatives dans la 1ére circonscription du Rhône devant la justice .

En cause, les documents de campagne édités par Thierry Braillard qui portent ostensiblement le logo et les slogans du PS alors qu’il n’ pas obtenu l’investiture officielle du parti.

L’affaire a débuté  vendredi dernier (25/05/2012) par la « sommation interpellative » d’un huissier à la permanence du Parti Radical de Gauche à l’initiative de Philippe Meirieu, le candidat d’Europe écologie. Lui bénéficie d’une investiture en bonne et due forme du Parti Socialiste dans le cadre des accords pré-électoraux négociés par les verts avant les élections présidentielles .S’il se défendait mardi de ne pas vouloir lui-même judiciariser cette affaire, les instances du PS n’ont pas hésité à le faire, adressant par là même un sérieux avertissement à Gérard Collomb qui fait ouvertement campagne pour Thierry Braillard.

Dans un article publié mercredi 30 mai par « Le Monde «, Philippe Meirieu s’en prend directement au maire de Lyon et à Thierry Braillard à qui il reproche précisément « d’arpenter quotidiennement la circonscription avec la voiture de la mairie et de faire le marché avec les drapeaux du parti socialiste ». Attaque plus ciblée encore adressée à Gérard Collomb mais à mots couverts :

  «Que met-on en avant pour me présenter comme un danger pour Lyon ?(…) Mon souci de ne pas augmenter de grosses institutions  lyonnaises déjà très dotées ? (…) De quoi me soupçonne-t-on exactement ? De ne pas être un lobbyiste zélé des groupes de pression locaux ? »

Avec cette conclusion : « Aujourd’hui, on mène une  campagne de dénigrement, au risque de compromettre les reports de voix au second tour et de faire gagner la droite dans une circonscription emblématique » .

Sans être en reste ,le bureau national du PS a aussi procédé mardi à l’exclusion de Gilda Hobert ,la suppléante de Thierry Braillard qui figure sur les bulletins de vote avec l’ emblème du PS et la mention « candidats de la majorité présidentielle soutenus par le maire de Lyon «. 

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Mutualisation des moyens dans les centres équestres du Cantal

Près de chez vous

Les + Lus