Les différents tracés à l'étude

Le projet POCL en détails.

Par Béatrice Nguyen

Desservir le grand centre de la France par la grande vitesse ferroviaire et doubler la ligne Paris-Lyon en voie de saturation, c'est l'objectif du projet de Réseau ferré de France avec le projet de LGV Paris-Orléans-Clermont-Ferrand-Lyon.

Pour cette ligne POCL, 500 kilomètres de rails passeront nt par les régions Auvergne, Bourgogne, et Centre, Ile de France, et Rhone Alpes pour relier Paris à Lyon.

Le projet concerne un territoire de 17 millions d'habitants, son aire couvre plus de 50 000 km2.

Lors des réunions dans le cadre du débat public, 4 scénarios sont présentés. Ils représentent les grandes options de passages possibles. A l'intérieur de ces scénarios, il y a des variantes locales.

Toute les études sont en ligne sur le site internet du débat public.

Voici le détail  des différents tracés.

Le scénario Ouest

Le tracé Ouest consiste à construire environ 540 kilomètres de ligne nouvelle.

Il suit un couloir sud-ouest jusqu'à Vierzon. Deux options de passage ont été étudiées à hauteur de Bourges, après Nevers pour rejoindre Lyon : la variante Mâcon et la variante Roanne.

Un raccordement "Nord Moulins" permet de rejoindre la ligne classique pour desservir Moulins, Vichy et Clermont-Ferrand.

Un raccordement "Clermont-Lyon" permet la connexion entre la ligne existante entre Vichy et Roanne pour assurer les liaisons entre les deux villes.

Temps Paris - Clermont  : 2 heures

Temps Paris -Vichy : 1h40

Temps Paris -Montluçon : 2h05 via Bourges.

Le scénario Médian

Il consiste à construire 535 kilomètres de ligne nouvelle.

A la sortie de l'Ile de France, l'option de passage suit un axe nord-sud et passe ainsi à l'Est de la Sologne. Elle passe ensuite entre Bourges et Nevers, pour rejoindre les 2 variantes (par Mâcon et Roanne) d'accès à Lyon.

Un raccordement "Nord Moulins" permet de rejoindre la ligne classique pour desservir Moulins, Vichy et Clermont-Ferrand.

Un raccordement "Clermont-Lyon" permet la connexion entre la ligne existante entre Vichy et Roanne pour assurer les liaisons entre les deux villes.

Temps Paris - Clermont  : 1h55

Temps Paris -Vichy : 1h35 avec variante Mâcon, 1h30 avec variante Roanne

Temps Paris -Montluçon : 2h05 .

Le scénario Est

Le scénario Est consiste à construire une ligne nouvelle de 540 kilomètres.

A la sortie de l'Ile de France, l'option de passage descend sur un axe nord-sud et longe la Loire jusqu'à Nevers, avant de rejoindre les 2 variantes (Mâcon et Roanne) vers Lyon.

Un raccordement  "sud Nevers" ou "Nord Moulins" permet de rejoindre la ligne Paris-Clermont pour desservir Moulins, Vichy et Clermont-Ferrand.

Un raccordement "Clermont-Lyon" permet la connexion entre la ligne existante entre Vichy et Roanne pour assurer les liaisons entre les deux villes.

Temps Paris - Clermont  : 1h55 avec variante Mâcon, 1h50 avec variante Roanne

Temps Paris -Vichy : 1h35 avec variante Mâcon, 1h30 avec variante Roanne

Temps Paris -Montluçon : 2h15 .

Le scénario Ouest-Sud

Il consiste à construire environ 545 km de ligne nouvelle qui se situe jusqu'à Bourges, à l'Ouest du territoire du projet. Des gares nouvelles sont envisagées pour 4 villes : Bourges, moulins, Vichy et Roanne.

Un raccordement "Nord Montluçon" permet la connexion avec la ligne existante pour assurer la desserte de Montluçon.

Un raccordement "Paris-Clermont" permet la connexion avec la ligne classique pour desservir Vichy et Clermont.

Un raccordement "Clermont-Lyon" permet la connexion avec la ligne existante entre Vichy et Roanne pour assurer les liaisons entre les 2 villes.

Temps de parcours Paris-Clermont : 1h55, Paris-Vichy : 1h30, Paris-Montluçon : 1h25.

La variante Mâcon

La variante Roanne

Sur le même sujet

Les + Lus