• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Les églises lyonnaises attaquées par les termites

© France3 Lyon
© France3 Lyon

Le mobilier des églises lyonnaises doit être traité rapidement car le mal est profond

Par Isabelle Gonzalez

video title

les églises lyonnaises attaquées par les termites

Les églises de Lyon doivent être protégée des termites qui rongent leur mobilier.

Les termites ont, hélas, quitté leur habitat forestier pour aller envahir des constructions et en grignoter les parties en bois (charpentes, boiseries, huisseries...). Le phénomène a pris une tournure franchement préoccupante depuis une dizaine d'années et à Lyon ce sont les églises qui sont fortement touchées.

Les bois attaqués par les termites ne présentent pas toujours des symptômes visibles de l'extérieur. II reste en effet toujours une mince pellicule intacte sur l'extérieur. D'où une difficile appréciation de l'ampleur et de l'avancée des dégâts. Concrètement, l'intérieur du bois est consommé en lamelles dans le sens des fibres.

Aucun rejet de sciure ne peut permettre de signaler la présence d'une colonie puisque les termites qui transpercent la pellicule externe (bois superficiel, papier peint, peinture), s'empressent de reboucher l'orifice avec un mélange de salive et de déjections. Il ne reste alors qu'une petite tache brune de la taille d'une tête d'épingle. D'une manière générale, les termites s'attaquent à tous les matériaux cellulosiques. Ils sont ainsi les ravageurs potentiels de meubles, huisseries, plinthes, charpentes, doubles cloisons mais aussi livres, cartons, archives, statues ... C'est dire que, si rien n'est fait, un patrimoine peut être rapidement déprécié. La ville de Lyon a décidé de faire traiter les bâtiments touchés.

>>>> Reportage du 10/11/2011

Sur le même sujet

Double plainte après la mort d'une fillette et d'une jeune femme de la grippe

Les + Lus