Les travaux de la ligne B avancent à grandes voies

Par Isabelle Gonzalez

video title

AVANCEMENT LIGNE B METRO

Après le percement du tunnel grâce au tunnelier Agat, la prolongation de la ligne B du métro lyonnais sous le rhône jusqu'à Oullins, avance à pas de géant. Les rails sont posés et on coule du béton. Un chantier impressionnant deux ans avant la mise en service prévue en décembre 2013.

Après le percement du tunnel grâce au tunnelier Agat, la prolongation de la ligne B du métro lyonnais sous le rhône jusqu'à Oullins, avance à pas de géant. Les rails sont posés et on coule du béton. Un chantier impressionnant deux ans avant la mise en service prévue en décembre 2013

Le chantier du prolongement de la ligne à la Gare d'Oullins a été engagé en juillet 2009, en vue d'une mise en service fin 2013. Le projet, élaboré depuis 1989 à l'initiative de Michel Noir, a un coût de 222 millions d'euros hors taxes pour un prolongement de 1,7 km de ligne nécessitant la réalisation d'une traversée sous-fluviale sous le Rhône.
Il permettra de relier la gare d'Oullins à la Part-Dieu en moins de 15 minutes et d'alléger considérablement le trafic dans Oullins et la Mulatière. Le Sytral prévoit en effet 20 000 voyageurs par jour dans la nouvelle station (et une réduction du trafic automobile de 15 000 véhicules/jours, soit une économie de 123 millions de tonnes de CO2 par an.

Le prolongement passe sous le Rhône dans un tunnel unique pour les deux sens de circulation du métro. Le percement proprement a commencé en septembre 2010 au moyen d'un tunnelier, qui a creusé une excavation de 9,50 m de diamètre, permettant la réalisation d'un tunnel de 8,35 m de section. Le tunnel, en rampe maximale de 60 ‰, est réalisé à 17 mètres sous le lit du fleuve dans sa plus grande profondeur, soit à 35 m environ sous la surface du Rhône dans un sous-sol constitué d'alluvions et de molasses. Le 2  mars  2011, le tunnelier atteint la station Oullins-Gare après cinq mois de creusement. Au-delà du terminus, situé à la Saulaie, site de 13 ha dépendant des anciennes installations ferroviaires d'Oullins, le tunnelier a également creusé le tunnel des installations d'arrière-gare sur 300 m dans du granite. Le tunnelier été démonté et évacué du tunnel, aujourd'hui seul reste les aménagements du tunnel (pose de la voie ferrée, signalisation, aménagement de la station Oullins-Gare) et également recouvrement des puits d'entrée et de sortie du tunnelier.

Le prolongement est financé par le Sytral, et bénéficie d'une subvention de l'État de 5,5 millions d'euros (soit 2 % du projet) obtenue au titre du Grenelle de l'environnement.

Un pôle d'échanges intermodal sera réalisé avec la gare d'Oullins, la station de métro, une gare routière de (4 500 m²), et de deux parcs relais de 450 places.

La ligne B devrait se poursuivre ultérieurement au-delà de la gare d'Oullins. En effet, une étude pour une extension vers les hôpitaux sud et Saint-Genis-Laval sera bientôt lancée par le Sytral. Une station pour le parc de Gerland pourrait aussi voir le jour, la possibilité de le faire ayant été demandée aux entreprises réalisant le prolongement vers Oullins.

>>> Le point sur les travaux le 21/12/2011

Sur le même sujet

Les + Lus