Meirieu choisit Perrin-Gilbert pour suppléante

© DR
© DR

Philippe Meirieu (verts) a choisi Nathalie Perrin-Gilbert (PS) pour suppléante pour la 1ère circonscription du Rhône.

Par Philippe Bette

Philippe Meirieu, candidat d' Europe Ecologie Les Verts aux législatives, vient d'annoncer officiellement ce soir qu'il choisissait Nathalie Perrin-Gilbert comme suppléante pour la conquérir1ère circonscription du Rhône aux législatives.

La nouvelle s'était à peine ébruitée que la Fédération Socialiste du Rhône publiait déjà un communiqué pour faire part de sa réprobation. Jacky Darne, premier secrétaire du PS du Rhône souligne que la Fédération n'a pas été consultée contrairement à toutes les règles internes, et qu'elle n'a donc pas pu donner son accord.


"Nathalie Perrin-Gilbert s'est réguliérement désolidarisée de la politique municipale conduite à Lyon. Son choix d'être suppléante de Philippe Meirieu pose donc un problème politique" conclut Jacky darne.

Philippe Meirieu, lors d'une intervention sur le plateau de France 3 Rhône-Alpes.

Pour comprendre tout l'enjeu de cette bataille politique, il faut revenir aux conditions de l'accord conclu à la mi-novembre entre les Verts et l'état major national du PS qui réservait la 1ère circonscription du Rhône à Philippe Meirieu, Président du groupe Ecologie Les Verts au Conseil régional. Un accord aussitôt dénoncé par le maire socialiste de Lyon, Gérard Collomb en ces termes : "Je me suis toujours battu contre les Kmers rouges, je ne me plierai pas aujourd'hui devant les kmers verts."


Depuis, une fronde sourde opposait les socialistes aux écologistes sur le nom du suppléant de Philippe Meirieu dans le cadre d'un ticket gagnant Verts /PS.

Philippe Meirieu a finalement porté son choix sur Nathalie Perrin-Gilbert, maire socialiste  du 1er arrondissement de Lyon, rentrée en dissidence. Elle est en délicatesse avec Gerard Collomb depuis son abstention sur le vote du budget du Grand Lyon et son vote contre le Grand Stade.

Philippe Meirieu est serein

Dans un communiqué, Gerard Collomb voit dans le choix de Philippe Meirieu une candidature dirigée contre lui : " Nathalie Perrin-Gilbert s'est positionnée dés 2008 comme une opposante déterminée (…) Cela ne peut que me conforter de m'engager aux côtés de Thierry Braillard pour le faire gagner". Thierry Braillard qui se présente comme candidat PRG à ces mêmes élections législatives dans cette même 1ere circonscritpion du Rhône.  
 
Philippe Meirieu, questionné ce soir au téléphone, disait assumer " très sereinement " sa décision. 

Sur le même sujet

Sécurité. Formation des policiers de Bourg-en-Bresse

Les + Lus