• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Michel Neyret: Fin de garde à vue et mis en examen

© France3 Lyon
© France3 Lyon

Ce lundi signe la fin de la période légale de garde à vue pour le policier lyonnais

Par Isabelle Gonzalez

video title

video title

Michel Neyret est présenté à un juge parisien

Fin de 4 jours de garde à vue pour le N°2 de la police judiciaire de Lyon

Le numéro deux de la police judiciaire de Lyon, Michel Neyret,
a été mis en examen  dans l'enquête sur des soupçons de corruption.

Peu de précisions sur les chefs de mise en examen dans cette enquête ouverte pour corruption active et passive, trafic d'influence, association de malfaiteurs, trafic de stupéfiants, détournement de biens et violation de secret professionnel.
Michel Neyret doit désormais être présenté à un juge des libertés et de la détention qui décidera d'un éventuel placement en détention provisoire, requis par le parquet.

Les derniers éléments

L'enquête pour corruption, dans laquelle a été arrêté le numéro deux de la PJ de
Lyon, a mis au jour un "système de drogue détournée afin de rémunérer les indicateurs",

Michel Neyret, et cinq autres policiers Rhône-Alpins vont être présentés à un juge parisien, il s'agit du patron de la Brigade de recherche et d'intervention (BRI) de Lyon, le chef de l'antenne grenobloise de la PJ et un commandant qui est son adjoint.
Un autre commandant figure également parmi les gardés à vue lundi matin.
Il y avait sept policiers au total dimanche en garde à vue et deux ont été relâchés,
d'autres policiers de la PJ de Lyon devaient être entendus à leur tour lundi par la "police des polices".
M. Neyret, soupçonné de corruption, a concédé avoir été "imprudent" lors de sa longue garde à vue à la "police des polices" qui l'interroge depuis jeudi sur ses liens avec le milieu lyonnais.

                   

                      

 


Aujourd'hui, il semble que cette enquête s'intéresse plus largement au fonctionnement de la PJ lyonnaise qu'aux faits reprochés au seul Michel Neyret. La question posée est de savoir si il existe à la PJ de Lyon: "un système de drogue détournée" pour payer les indicateurs?

>>Manon Bougaut direct du palais de justice de Paris dans nos éditions de midi et du soir
>>La mise en examen de Michel Neyret en début d'après-midi (explications de F.Llop - 19/20 Rhône-Alpes)

Sur le même sujet

Les Inattendus Poetical Humors

Les + Lus