Mobilisation anti-nucléaire au Bugey

Plus d'un millier de manifestants ont défilé samedi devant le site de la centrale nucléaire du Bugey dans l'Ain.

Par AFP

video title

Manifestation anti-nucléaire au Bugey

"Stop Bugey " : c'est sous cette bannière que près de 2000 personnes venues de tout Rhone-Alpes et de la Suisse ont rallié Saint-Vulbas pour réclamer la fermeture de la centrale, une des plus vieilles de France. Une manifestation organisée par le réseau "Sortir du nucléaire".

Venus de toute la région Rhône-Alpes et de Suisse Environ 1.000 personnes selon les gendarmes, "largement plus de 2.000" selon les organisateurs, se sont rassemblés vers 14H30 pour se rendre jusqu'aux portes de la centrale, où ils ont respecté une minute de silence pour les habitants de Fukushima.

Europe Ecologie-Les Verts (EELV), le NPA, le Front de gauche, les Alternatifs, le réseau Sortir du Nucléaire, Greenpeace et plusieurs organisations suisses se sont notamment associées à cette mobilisation.

"Unis et solidaires contre le nucléaire!", "Là où le nucléaire passe, la démocratie trépasse!", ont-ils scandé, réclamant l'arrêt de la centrale nucléaire du Bugey. Cette dernière, situé à 35 km de Lyon, est "l'une des plus vieilles d'Europe", a souligné Emmanuel Coux, porte-parole du collectif Stop-Bugey, dénonçant le projet de "prolonger de 10 ans les quatre réacteurs en fonctionnement, qui ont déjà dépassé les 30 ans".


"On a vraiment peur qu'il se passe quelque chose sur le Bugey, cette centrale est située sur une zone où il y a des risques sismiques et des risques d'inondation dus à des barrages en amont", a-t-il ajouté.


"Nous sommes là pour montrer notre détermination à sortir très rapidement du nucléaire. Après Fukushima, on ne peut plus différer cette décision, ça devient une urgence totale", a déclaré à l'AFP Pierre Mérieux, élu EELV au conseil régional de Rhône-Alpes.

A lire aussi

Sur le même sujet

La chaîne des Puys, joyaux du patrimoine de l'humanité

Les + Lus