• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Mort annoncée des télécabines de Charlannes

Face à une situation financière compliquée, la mairie de La Bourboule doit stopper l'exploitation du site en octobre.

Par Stéphane Moccozet

Près de 150 personnes ont manifesté, vendredi, pour le maintien des télécabines de Charlannes, à La Bourboule (63). Le comité de défense de cette installation revendique plus d'un millier de signatures sur une pétition réclamant la poursuite de son activité.

Le problème pour les défenseurs des télécabines de Charlannes, c'est l'endettement de la municipalité. Depuis 2010, la gestion de son centre aqualudique coûte 750 000 euros par an à la commune de La Bourboule. La mairie estime à 1 200 000 euros le coût des télécabines de Charlannes dans les cinq prochaines années. Il a donc fallu faire un choix et fermer en octobre prochain cette installation touristique qui a vu le jour en 1975.


Mort annoncée des télécabines de Charlannes

La Bourboule (63) : manifestation pour sauver... par France3Auvergne

Sur le même sujet

Salon bio à Chadrac

Les + Lus