• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Mort pour l'image

Le caporal Vermeille était photographe pour une unité particulière de l'armée française, le SIRPA.

Par Régions

video title

LYON, Le SIRPA mode d'emploi

Après la série noire qui a vu sept soldats Français tués dans un attentat suicide en Afghanistan la semaine dernière, France 3 a voulu en savoir plus sur le SIRPA Terre de Lyon, le service photo et audiovisuel, chargé de ramener lse images des zones de conflit.

Après la série noire qui a vu sept soldats Français tués dans un attentat suicide en Afghanistan la semaine dernière, France 3 a voulu en savoir plus sur le SIRPA Terre de Lyon, le service photo et audiovisuel, chargé de ramener lse images des zones de conflit.

Né le 23 décembre 1980 à Montfavet (84), Sébastien Vermeille est décédé mercredi 13 juillet alors qu’il était engagé dans une mission de sécurisation d’une shura près du village de Joybar en Afghanistan. Opérateur audiovisuel (photographe et cameraman) au Sirpa de Lyon depuis 2009, il a produit de nombreux reportages dans des conditions souvent difficiles. Marié et papa, le soldat de l’image est le premier militaire photographe tué au combat sur un théâtre d’opération extérieure.

Le Service d'informations et de relations publiques des armées (SIRPA) est le service de communication des armées françaises. Son action consiste à faire l'interface entre les armées et les médias. Le SIRPA a aussi la charge d'organiser toute la communication des armées, y comprisla publication des différents magazines militaires. Le SIRPA se décline en autant d'entités qu'il y a de composantes dans l'armée : SIRPA Terre, SIRPA Marine, SIRPA Air, SIRPA Gendarmerie.

Sur le même sujet

A mobylette dans le Parc du Pylat !

Les + Lus