• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Romans: Le bonhomme Jacquemart a perdu la tête !

La tête du bonhomme Jacquemart est tombée dans sa chute, elle a endommagé la toiture

Par Isabelle Gonzalez

video title

Romans/Isère : le Jacquemart a perdu la tête

Le Jaquemart de Romans/Isère victime du temps... L'automate perché en haut de la tour du 15ème siècle a perdu sa tête mercredi dernier... Des travaux délicats vont être engagés pour remettre en état le symbole classé aux monuments historiques.

La tour Jacquemart de Romans-sur-Isère (Drôme) est une ancienne porte du second rempart choisie pour accueillir un automate marteleur qui donne l’heure : le Jacquemart.

Construite en 1174, la porte de l'Aumône fut réformée lors de la construction du second rempart.

Elle fut conservée et, au XVe siècle, les consuls de la ville décidèrent la création d'une horloge monumentale : l'inauguration eut lieu le 2 mars 1429.

Le bâtiment est inscrit au patrimoine historique.

La tête du bonhomme Jacquemart est tombée mercredi 4 avril, en milieu de matinée. Dans sa chute, elle a endommagé la toiture, cassant plusieurs tuiles, avant de se briser. La Ville a aussitôt contacté plusieurs entreprises susceptibles d’effectuer ce type de restauration et d’intervenir dans les meilleurs délais.

L’entreprise retenue sera chargée de réaliser la coiffe en zinc du bonhomme Jacquemart. Elle devra également remplacer, au plus tôt, les tuiles cassées afin d’éviter toute infiltration et dommages inhérents, et en profiter pour vérifier l’état de la toiture dans son ensemble. C’est elle enfin qui fixera la tête du bonhomme Jacquemart. Des travaux délicats qui ne pourront pas être effectués via une nacelle.

La tête du bonhomme Jacquemart sera sculptée à l’identique par un sculpteur sur bois.

Contactée la mairie indique que "Les consultations sont en cours et les travaux devraient intervenir prochainement".

Sur le même sujet

Givors : Réactions exaspérées des automobilistes

Les + Lus