Saint-Martin-de-Belleville (73) : Le pèlerinage

Ce 15 août est un jour de pèlerinage à Notre Dame de la Vie même si le site est en cours de restauration.

Par France 3 Alpes

video title

St-Martin-de-Belleville (73) : Pèlerinage

Traditionnel pèlerinage à Notre Dame de la Vie à Saint-Martin-de-Belleville en Tarentaise avec toutefois une nouveauté, le sanctuaire est en restauration.

La tradition rapporte qu'un berger trouva un jour la statue de Notre Dame de la Vie dans un sureau, au lieu-dit "Plan du Sureau". Le 15 août, la messe y est toujours célébrée en plein-air à l'occasion de la fête du village de Saint-Martin. Notre reportage, rubrique Vidéos.

L'histoire dit aussi qu'après la découverte de la statue, les Bellevillois voulurent construire un oratoire sur le site où on l'avait trouvée. Ils rassemblèrent des matériaux qui, pendant la nuit, furent transportés comme par magie sur un nouvel emplacement. Les habitants y virent un signe du ciel et bâtirent la première chapelle à cet endroit.

 

 

Les gens de la vallée prenant l'habitude de prier dans cet oratoire, la renommée de Notre Dame de la Vie s'étendit peu à peu.

Au XVIIe siècle, constatant que le nombre de pèlerins augmentaient, l'archevêque de Tarentaise décida d'importants agrandissements.

La construction devait avoir une forme de croix grecque avec une coupole centrale. Les travaux s'échelonnèrent sur une cinquantaine d'années. Maçons, artisans, menuisiers,

manœuvres, tous les villageois de la Vallée des Belleville contribuèrent à sa création.

Le financement fut assuré par les dons en espèces et surtout en nature, qui affluèrent de toute part.

On nota très vite un engouement pour cet édifice religieux. Les pèlerins venaient des paroisses environnantes ou de régions éloignées pour prier la Vierge.

Aujourd'hui encore Notre Dame de la Vie jouit toujours d'une grande notoriété. Tout au long de l'année, en particulier l'été, les touristes sont nombreux à y marquer un temps d'arrêt.

En voie de restauration

Le poids des ans et différents désordres géologiques mettent aujourd'hui en péril Notre Dame de la Vie.

L'accès à la partie centrale est d'ores et déjà interdit, par sécurité.

Après des rapports de différents bureaux d'étude, le principe de restauration envisagé porte sur la consolidation de la croisée du transept (coupole, arcs et piliers). Certains ouvrages ont déjà été démontés (chaire, stalles, parements des piliers).

Une grande partie du toit sera déposé et un "parapluie"couvrira l'édifice afin de protéger la coupole en cas d'intempéries.

Les travaux de consolidation de la structure seront réalisés en deux ans, jusqu'en août 2014. La restauration des enduits et des décors intérieurs constituera la deuxième phase de travaux, prévue sur une durée d'un an.

Un appel à mécénat

Le montant des travaux de consolidation de la structure de Notre Dame de la Vie est estimé à plus d'1 million 300 mille euros, auquel il faut ajouter le montant de restauration des décors peints, soit encore plus d'1 million.

Pour financer cette opération, la commune de Saint-Martin-de-Belleville a sollicité les aides de l'Etat et du Conseil général de la Savoie mais d'autres fonds sont nécessaires pour mener à bien ce projet.

Dans cette optique, un appel au mécénat, sous l'égide de la Fondation du Patrimoine, est lancé pour financer le coût des travaux de consolidation et de restauration.

Lire aussisite internet de la restauration

Sur le même sujet

Les + Lus