• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

ST Quentin Fallavier : Un surveillant agressé

© France 3 RA
© France 3 RA

Un surveillant du centre pénitentiaire de Saint-Quentin-Fallavier, a été blessé au mollet jeudi par un détenu.

Par France 3 Alpes

Le surveillant, qui souffre d'une déchirure musculaire, a fait l'objet d'une interruption
temporaire de travail de dix jours a annoncé le syndicat Ufap-Unsa Justice dans un communiqué reçu vendredi. Selon la même source. Il a été blessé au mollet par un détenu qui lui a jeté un bol en verre sur la jambe.

Le surveillant a été agressé par un "colosse de 130 kilos", récemment hospitalisé en psychiatrie, alors qu'il lui apportait son repas en compagnie de trois autres agents de l'administration pénitentiaire, selon Alain Chevallier, secrétaire général adjoint de l'Ufap-Unsa Justice.
Le communiqué précise qu'après l'agression, le détenu a été placé en cellule disciplinaire.

Des incidents à répétitions, une ambiance pesante.

"Depuis le début de l'année, l'ambiance est absolument détestable à Saint-Quentin-Fallavier", a pointé M. Chevallier, citant des problèmes liés au manque de personnel, au management et à la surpopulation carcérale.

Mardi 21 août nous nous faisions l'écho d'une violente bagarre entre détenus qui avait eu lieu dans le même centre pénitentiaire.

La maison d'arrêt de Saint-Quentin-Fallavier accueille 272 détenus pour 187 places,
a-t-il expliqué. Début juillet, l'Ufap-Unsa Justice avait diffusé à la presse une note de la direction de ce centre pénitentiaire faisant état de conditions de travail "infernales en
termes de rythme
".

Contactée par l'AFP vendredi, l'administration pénitentiaire n'a pas donné suite.

Sur le même sujet

Lyon : l'histoire du tunnel de Fourvière

Les + Lus