STMicroelectronics : chômage partiel

STMIcroelectronics vient d'annoncer aux syndicats des mesures de chômage partiel sur ses sites de production.

Par France 3 Alpes avec AFP

video title

STMicroélectronics (38) : chômage partiel

Le fabricant franco-italien de semi-conducteurs STMicroelectronics a annoncé aux syndicats des mesures de chômage partiel sur ses sites de production : une semaine à confirmer à Crolles (Isère) et entre 2 jours et un mois pour une partie du personnel de Grenoble, d'ici fin 2011.

Selon la CGT, les personnels de Grenoble pourraient connaître de deux jours à un mois de chômage partiel d'ici fin 2011. Sur le site de Crolles, toujours en Isère, il est question d'une semaine, à confirmer. Le site le plus touché serait celui de Tours avec trois semaines de chômage technique.

"Ces mesures, du type de celles de la crise de 2008/2009, sont tout à fait exagérées", estime la CGT, qui redoute que la direction "fasse du chômage partiel un outil de gestion".


Le syndicat juge "désastreuse" la stratégie du groupe marquée selon lui par "un sous-investissement industriel en France, la sous-traitance principalement en Asie des technologies les plus avancées, le manque de moyens dans la recherche/développement
et une gestion orientée sur le maintien du cash, le versement de dividendes et les résultats trimestriels".


Les syndicats de STMicro vont écrire aux parlementaires pour les sensibiliser
sur "l'avenir de cette filière industrielle de pointe", a indiqué le grenobloid Marc Leroux,
délégué central CGT.
 

Sur le même sujet

Les + Lus