• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Sud Ardèche : Après le gaz de schiste, le pétrole

Une société suisse serait sur le point de se lancer dans l'extraction d'huiles lourdes dans 6 communes du Sud Ardèche.

Par Franck GRASSAUD

video title

Sud Ardèche : Après le gaz de schiste, le pétrole

Après la bataille du gaz de schiste, des habitants de l'Ardèche s'opposent à présent à l'extraction de l'huile de roche, une sorte de pétrole brut.

On appelle ça le pétrole non conventionnel. Les huiles lourdes du sous-sol ardéchois intéressent fortement la société MouvOil SA qui a décroché un permis pour examiner le secteur. 6 communes du Sud de l'Ardèche sont concernés et 11 communes du Gard (Bassin d'Alès). Après la bataille du gaz de schiste, une nouvelle opposition se lève.

C'est le "Collectif 07 Stop au gaz de schiste" justement, qui s'est lancé dans un "réveil" des élus locaux. Pour les sensibiliser, ces opposants s'appuient sur des courriers adressés par la société helvétique au maire de Bessas.

"On y lit que l'entreprise a pour projet de faire des injections d'acide chlorydrique dans les calcaires", explique cet opposant, "on y parle aussi d'une fracturation conventionnelle afin de faciliter l'action de l'acide injecté. Pour nous, c'est juste un changement de vocabulaire, la fracturation conventionnelle ayant remplacé le terme de fracturation hydraulique, qui fait désormais peur".

Le combat continue

Pour les opposants au gaz de schiste, le combat continue donc. L'adoption, jeudi 30 juin par le Parlement, d'une proposition de loi UMP interdisant la technique de "fracturation hydraulique", ne clôt pas encore le débat. Les parlementaires ont autorisé en effet des "expérimentations réalisées à seules fins de recherche scientifique" et, surtout, ils n'ont pas interdit les autres techniques – ce que réclament les parlementaires de gauche.

La ministre Nathalie Kosciusko-Morizet a toutefois levé les doutes en expliquant "il n'y aura pas d'expérimentations scientifiques sans une nouvelle loi".

Les huiles lourdes, c'est quoi ?

-Huiles lourdes, sables bitumineux : roche sableuse imprégnée d'un pétrole très lourd et visqueux, incapable de s'écouler dans un puits. Ces sables étant souvent proche de la surface, ils sont dans certains cas produits dans des mines à ciel ouvert, pour être ensuite "lavés" afin de récupérer leur pétrole. Quand ils sont moins accessibles, il faudra injecter de quoi les rendre plus visqueux (vapeur d'eau par exemple) pour les faire s'écouler dans un puits. Les réserves estimées de ces huiles lourdes sont colossales et principalement concentrées au Canada et au Vénézuela. Par contre l'énergie nécessaire à leur extraction est importante et leur bilan économique et écologique pas fameux .

Sur le même sujet

Saint-Etienne : le jour J pour le flash-mob des gendarmes de la Loire

Les + Lus