Taux de participation à 17h

Toujours en baisse par rapport à 2007, voici les taux à 17h, département par département

Par Yannick KUSY

Les différentes sous-préfectures des quatre départements viennent de nous faire parvenir le taux de participation aux élections législatives à 17h.

Dans le Puy-de-Dôme, la participation atteint 43.92%. C'est-à-dire nettement en baisse par rapport à 2007, où elle était de 49.85% à 17h

Dans l’Allier, le taux est 54.32%.

C’est inférieur à la précédente élection législative, en 2007, qui était de 56.68% au 2è tour.

En Haute-Loire, le taux de participation est de 52.69%

C’est supérieur à la moyenne nationale, mais inférieur au chiffre atteint en 2007, qui était de 57.51% à 17h

Dans le Cantal, le taux de participation atteint 57.42 % , contre 55% en 2007 à 17h

 

2012 à 17h

2007 à 17h

2012 à 12h

2007 à midi

Allier

54.32 %

56.68 %

25,82 %

28,88 %

Puy-de-Dôme

43.92 %

49.85 %

19,73 %

23,64 %

Haute-Loire

52.69 %

57.51 %

25,26 %

31,15%

Cantal

57.42 %

55.00 %

26,74 %

27,00 %

Rappel :

Participation au niveau national à 17h : 48.31 % (49.28 % en 2007)

Participation en Auvergne à 17h : 52.08% (54.76% en 2007)

La participation : quelle importance ?

Les élections législatives se déroulent dans chaque circonscription en deux tours, sauf si l’un des candidats obtient, dès le premier tour, la majorité absolue des suffrages exprimés et 25% des électeurs inscrits sur les listes électorales.

Seuls les candidats ayant obtenu 12,5% des électeurs inscrits peuvent se maintenir au second tour.
Si un seul candidat atteint ce seuil, le candidat ayant obtenu après celui-ci le plus grand nombre de suffrages au premier tour peut se maintenir au second tour. De la même façon, si aucun candidat n’atteint ce seuil, alors ce sont les deux candidats ayant obtenu le plus grand nombre de suffrages au premier tour qui restent en lice pour le second tour.

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

L'Université Grenoble Alpes veut provisoirement héberger les migrants dans d'anciens locaux

Près de chez vous

Les + Lus