Tué par un sniper : la famille porte plainte

La famille d'un détenu tué par un sniper dans la cour de la prison de Varces vient de porter plainte.

Par France 3 Alpes avec AFP

Déposée vendredi par Ronald Gallo, l'avocat de la famille, il s'agit d'une plainte contre la Maison d'arrêt et la police judiciaire pour non-assistance à personne en danger et non-empêchement de crime.  

Le 29 septembre 2008, Sghaïr Lamiri, un détenu de 28 ans, avait été assassiné de plusieurs balles par un tireur posté à l'extérieur de la prison de Varces, alors qu'il se trouvait dans la cour de promenade. Le tireur présumé, Marcel Egea, avait été interpellé immédiatement après les faits.


La famille de la victime, qui a porté plainte contre X, reproche à l'administration pénitentiaire de ne pas avoir ouvert les portes de la prison permettant le transport de M. Lamiri à l'infirmerie. Elle déplore par ailleurs que l'alarme de la prison n'ait pas été activée et que le surveillant posté au mirador n'ait pas tiré en l'air afin d'interrompre le sniper.

Par ailleurs, la famille de Sghaïr Lamiri, qui a également déposé plainte contre la police judiciaire, reproche aux enquêteurs de ne pas avoir empêché un crime alors qu'ils connaissaient les risques auxquels la victime, fichée au grand banditisme, était exposée.

Sghaïr Lamiri a été assassiné dans le cadre de règlements de comptes liés au contrôle

de stupéfiants dans l'agglomération grenobloise.


Le parquet a fait savoir de son côté que la plainte était en cours d'examen et qu'il rendrait sa décision sur d'éventuelles poursuites dans les prochaines semaines. La justice avait classé sans suite la plainte contre l'administration pénitentiaire d'un autre détenu qui avait également été blessé au cours de ces tirs.

Sur le même sujet

Les + Lus