Une marche pour la vérité et la justice

Près de 4 000 personnes ont défilé dans le calme, aux côtés de la famille

Par Béatrice Nguyen

video title

Marche blanche à Clermont pour Wissam

Près de 4000 personnes ont marché de la place du 1er mai jusqu'à la Préfecture où la famille de Wissan et ses avocats ont été reçus par le préfet. La famille voulait une marche silencieuse et pacifique, ce à quoi le "collectif Justice et égalité pour tous" a veillé pendant toute la manifestation.

Une marche était organisée aujourd'hui, à Clermont-Ferrand, à la mémoire de Wissam El-Yamni,  par le collectif " Justice et égalité pour tous ". L'homme de 30 ans est mort le 9 janvier, au terme de neuf jours de coma après une interpellation musclée, dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier.

Après un rassemblement à 13 heures, place du 1er mai, la deuxième marche en une semaine est partie,  via la rue Montlosier et la Place Gaillard, jusqu'à la Préfecture.
La famille et ses avocats ont été reçus par le préfet de région Francis Lamy.
Le cortège est revenu Place du 1er mai pour un moment de recueillement.

Le  porte-parole du collectif "Justice et égalité pour tous", Cherif Bouzid  avait appelé " au plus grand calme " afin que cette marche se fasse "pour la recherche de la vérité et de justice, dans un esprit de paix et de dignité ".

Lors du rassemblement devant la préfecture, des dizaines de ballons blancs ont été lâchés.Le père et le frère de Wissam ont pris la parole, rappelant que leur famille vivait "un cauchemar" et que "Wissam ne méritait pas de mourir comme ça". Un moment d'émotion où les esprits se sont un peu échauffés. Des appels à la justice ont fusé dans la foule ainsi que des slogans hostiles aux forces de l'ordre. Une tension que le collectif a rapidement su calmer.

Des appels à la justice et à la vérité

Sur le même sujet

Les + Lus