• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Vélo'v : vers une augmentation des tarifs

© Sarah Rebouh
© Sarah Rebouh

Lundi soir, le Grand Lyon a signé la modification du contrat le liant à JCDecaux. Les tarifs sont en ligne de mire.

Par SR

JCDecaux et le Grand Lyon se sont mis d'accord pour signer un avenant au contrat datant de 2005. A l'époque, l'entreprise d'espaces publicitaires s'était engagée à mettre en place des tarifs plus qu'avantageux pour les usagers des vélos en libre service.

La donne change définitivement puisque l'entreprise JCDecaux revendique le coût de maintenance, de gestion des vélos, mais surtout les pertes budgétaires dues aux vols et aux détériorations des deux-roues. Si la société concernée n'est pas contente du traitement affligé à ses véhicules, le Grand Lyon, quant à lui, se plaint également du manque de qualité des prestations du loueur.

Stations vides ou stations pleines

Dans de nombreuses stations très fréquentées, les vélos manquent à l'appel, comme par exemple au Parc de la Tête d'Or, où de nombreuses bornes sont souvent vides durant les après-midi ensoleillées. Dans d'autres points, les stations sont pleines à craquer et les usagers n'ont d'autre choix que de chercher une autre borne où il resterait de la place.

Des tarifs en nette hausse

Finalement, les deux parties sont tombées d'accord. Une augmentation des tarifs est prévue. L'abonnement annuel prend 5 euros, passant de 15 à 25 euros. Pour ce qui est des courtes durées d'utilisation, le tarif évolue également. La première demi-heure reste gratuite mais au delà, les suivantes coûteront 75 centimes au lieu de 50, puis 1,50 euros. Attention, Gilles Vesco, vice-président du Grand Lyon en charge de la politique des déplacements, précise que la société les tarifs des Vélo'V à Lyon restent les moins chers de France. 

<< Visionnez le reportage de France 3 Rhône-Alpes.

Sur le même sujet

Hommage au Soldat Roche

Les + Lus