• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Vénisssieux: Braquage avorté d'une bijouterie

Le siège de Jean Delatour à Vénissieux (Rhône)
Le siège de Jean Delatour à Vénissieux (Rhône)

Par Isabelle Gonzalez

Les vendeuses d'une bijouterie de Vénissieux, située dans la banlieue de Lyon, pleine de clients en cette période de Noël, ont été plaquées au sol  par des braqueurs cagoulés et munis d'armes de poing, qui se sont enfuis sans butin faute d'avoir pu briser les vitrines blindées.

Peu après l'ouverture à 10 heures, trois malfaiteurs, armés et encagoulés, sont entrés dans le magasin alors qu'il y avait plusieurs dizaines de client, selon les déclarations de Jean-Pierre Frety, PDG du groupe Delatour, qui se trouvait lui-même dans la salle des coffres au moment des faits.
"Ils ont été plus que menaçants. Ils ont scotché deux vendeuses à terre en leur demandant la caisse", vide en ce début de matinée. "Avec une scie disqueuse, ils ont alors essayé d'attaquer les vitrines blindées, en vain, et se sont enfuis au bout de quelques minutes, pris en charge par un quatrième complice les attendant à bord d'une voiture", a ajouté le PDG.

Le PDG du groupe Delatour, confronté à plusieurs braquages ces dernières semaines, s'est dit inquiet de cette génération de braqueurs jeunes, inexpérimentés et pourtant lourdement armés.

Le ministère de l'Intérieur a annoncé début décembre une surveillance accrue des bijouteries durant la période des fêtes. La police judiciaire est en charge de l'enquête concernant ce nouveau braquage lyonnais.

Sur le même sujet

REPLAY. Enquêtes de régions : Le Brexit et ici ?

Les + Lus