Vienne (38) : Le centurion défait

Jacques Remiller, le député-maire UMP, est battu par le jeune socialiste Erwann Binet

Par Jean-Christophe Pain

video title

video title

8ème circonscription de l'Isère : Remiller battu

La 8ème circonscription de l'Isère bascule à gauche. Erwann Binet, le jeune secrétaire départemental du parti socialiste, a réussi à battre, dans un mouchoir de poche (50,57 %, 469 voix d'écart), le député-maire UMP de Vienne Jacques Remiller solidement implanté dans son fief depuis des années.

Au terme d'une tragédie antique, la 8ème circonscription de l'Isère bascule à gauche dans un mouchoir de poche, à 50,57 %, c'est à dire 469 voix d'écart. Erwann Binet, le jeune secrétaire départemental du PS, a réussi à battre le député-maire UMP de Vienne Jacques Remiller, pourtant solidement implanté dans son fief depuis des années.

<<< En vidéo nos reportages à Vienne

Deux générations, deux idéologies

Jacques Remiller, 71 ans, UMP, est battu par Erwann Binet, 37 ans, PS. Ironie du sort : Remiller, le "tombeur" de Mermaz, est justement détrôné par son "héritier". Erwann Binet, arrivé à Vienne en 1997, fut en effet l'attaché parlementaire du député et futur sénateur Louis Mermaz, grande figure du PS, très proche de François Mitterrand.

Marié à une médecin généraliste, et père de 4 garçons, Erwann Binet est 1er secrétaire fédéral du PS en Isère depuis 2008.

Une élection à l'arraché

Au premier tour, 37,09 % pour Binet contre 32,36 pour Remiller. Et 19,72 pour le FN ! Des voix qui ne se sont pas complètement reportées sur le député-maire au second tour. Pour Binet, la victoire est d'autant plus savoureuse, qu' à Vienne même, il devance Remiller : 53,83 contre 46,17. Et, plus globalement, cette 8ème circonscription a été amputée de cantons qui votent plutôt à gauche. Prochain duel entre les deux hommes : les municipales de 2014.

Sur le même sujet

Thierry Lhermitte évoque le Cantal et son prochain spectacle à Clermont-Ferrand

Les + Lus