Vienne (38) : Procès de l'amiante

© France3 Alpes
© France3 Alpes

A la barre, 10 victimes de l'amiante, tous anciens salariés de Rhône- Poulenc sur la plateforme de Roussillon

Par France3 Alpes

video title

video title

Vienne (38) : Procès de l'amiante

Ouverture ce 24 mai du procès de l'amiante au tribunal des affaires sociales de Vienne. A la barre, d'anciens salariés de Rhone-Poulenc, aujourd'hui Rhodia, tous malades de l'amiante qu'ils ont à l'époque manipulée.

Cette 1ère matinée d' audience au tribunal  des affaires social de Vienne aura duré 3 heures. A la barre ce 24 mai , 10 victimes de l'amiante, 10 anciens salariés de Rhône-Poulenc, aujourd'hui Rhodia . Tous malades, après avoir manipulé dans les années 60/70 de l'amiante sur la plateforme chimique de Roussillon.

C'est une audience qu'ils attendaient depuis longtemps.  A leurs côtés, pour les défendre, "Le comité isérois Action Prévention et réparation ".

<<<< Compte-rendu d'audience , Jean Christophe Solari & Didier Albrand

Sur le site de la plate-forme chimique, la plupart des équipements étaient isolés à l'amiante, un argument que saisit d'ailleurs à contre-pied  Rhodia qui se retranche derrière "le fait qu'elle ne produisait pas de l'amiante, qu'elle ne faisait qu'en utiliser, et qu'à l'époque , dans les années 60, 70, personne n'avait conscience des dangers que cela représentait ".

Sur le même sujet

Le "délit de solidarité" en appel à Grenoble

Les + Lus