• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Yan Karski à la comédie de Clermont-FD

Par Laurent Pastural

video title

"Yan Karski, mon nom est une fiction" à l'affiche

Le premier spectacle que la comédie de Clermont accueillle cette saison a fait l'ouverture du festival d'Avignon en juillet. "Yan Karski, mon nom est une fiction", met en scène un messager de la résistance polonaise, témoin de l'extermination des juifs. En 1942, il alerte les alliés. En vain

Le premier spectacle que la comédie de Clermont-Ferrand accueillle cette saison a fait l'ouverture du festival d'Avignon en juillet dernier, "Yan Karski, mon nom est une fiction", met en scène un messager de la résistance polonaise, témoin de l'extermination des juifs. En 1942, il alerte les alliés. En vain.

 

L'écrivain Yannick Haenel redonne voix à Yan Karski en 2009 dans un roman. Aujourd'hui transposé sur scène, il retrouve un auditoire.

L''histoire de Yan Karski c'est l'histoire d'un message. Ce message n'a pas pu alerter le monde libre en 1942 mais ne il doit pas être oublié. La shoah est indissociable du monde dans lequel on vit aujourd'hui. Soixante-dix ans après, les témoins directs sont en train de disparaître, il est essentiel de faire entendre aux jeunes générations le récit de cette tragédie qui n'a été possible que parce que le monde a fermé les yeux

Et dans cette prise de conscience, l'art a une place à prendre à côté de l'histoire. Roman, peinture, spectacle sont en mesure de transmettre des sensations témoignant de la terrible expérience des camps.

 

 

 

Sur le même sujet

brumisateurs

Les + Lus