INSOLITE. Coronavirus : une coupe du monde des confinés pour 4000 candidats prêts à relever tous les défis !

Une semaine aprés le début du confinement, une bande de copains s'est lancé dans une coupe du monde des confinés. Une sorte de compétition de défis originaux mise en ligne sur un site dédié. Une équipe de Haute-Savoie est en tête du classement. On vous explique comment ça marche. 
L'idée a germé dans la tête d'une bande de copains qui animent depuis quelques années, la "Mad Jacques Canap", une sorte de compétition qui consiste à relever des défis et à les mettre en ligne. "Il s'agit de défis sociaux ou sportifs de tout style que des équipes doivent relever en réalisant des petites vidéos qui sont mises en ligne et notées", précise maxime Ledez, un des organisateurs.

Une idée reprise dès la deuxième semaine de confinement et qui a séduit les internautes qui sont déjà plus de 4 000 à s'être lancés dans la course. Les défis sont proposés sur un site, à chacun de les réaliser et d'engranger les points qu'ils rapportent.
 
Clara, en tête du "Mad jacques canap".
Clara, en tête du "Mad jacques canap".

À la fin du confinement, "on comptera les points", explique maxime. "Il faut par exemple, laisser un mot d'encouragement à un voisin, repeindre son vélo en rose, appeler des seniors en difficulté ou encore faire 100 km en home-trainer ou courir un semi-marathon dans son jardin".

Reste alors à poster la preuve de sa réalisation sur un site qui valide les points et génère un classement qui évolue au fil du temps. Et à ce petit jeu, c'est une équipe alpine qui tient le bon bout, emmenée par une thononnaise Clara Combernoux, régulièrement sur le podium et en tête depuis mardi 14 avril. " C'est très serré et le classement évolue sans cesse. Il est mis à jour deux fois par semaine, le lundi et le vendredi, au total, on a environ 2000 équipes de 3 ou 4 personnes ".

Il s'agit avant tout d'une compétition sans enjeu réel qui vise à mener des actions solidaires et s'occuper durant le confinement, rappelle Maxime Ledez : "il y aura quand même une récompense quand tout sera terminé, probablement des places pour des festivals", mais c'est avant tout pour le "fun" que tout le monde participe.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
loisirs sorties et loisirs confinement : envie d'évasion santé société