• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Isère : le cadavre d'une retraitée retrouvé enterré dans son jardin. Sa fille placée en garde à vue

C'est dans sa villa du chemin des Trois Vallées à Beauvoir-de-Marc (Isère), que le cadavre d'une retraitée de 77 ans a été retrouvé enterré dans le jardin, mardi 28 mai 2019. / © Jérôme Ducrot / France 3 Alpes
C'est dans sa villa du chemin des Trois Vallées à Beauvoir-de-Marc (Isère), que le cadavre d'une retraitée de 77 ans a été retrouvé enterré dans le jardin, mardi 28 mai 2019. / © Jérôme Ducrot / France 3 Alpes

Le corps d'une femme de 77 ans, disparue depuis des semaines, a été retrouvé enterré dans son jardin à Beauvoir-de-Marc (Isère) mardi 28 mai 2019. La thèse criminelle est envisagée. Sa fille a été placée en garde à vue.

Par OA

Le corps d'une femme de 77 ans, a été retrouvé enterré dans le jardin de sa villa, située au chemin des Trois Vallées à Beauvoir-de-Marc (Isère), mardi 28 mai 2019 dans l'après-midi. L'autopsie du corps est en cours à l'institut médico-légal de Lyon. Il est en état de putréfaction.

Sa fille, âgée de 39 ans, vivant avec elle et qui a déjà effectué un séjour en hôpital psychiatrique par le passé, a été placée en garde à vue à Saint-Jean-de-Bournay (Isère).
 
Gendarmerie nationale où la fille de la victime est entendue, Saint-Jean-de-Bournay, mercredi 29 mai 2019. / © Jérôme Ducrot / France 3 Alpes
Gendarmerie nationale où la fille de la victime est entendue, Saint-Jean-de-Bournay, mercredi 29 mai 2019. / © Jérôme Ducrot / France 3 Alpes

La thèse criminelle n'est pas écartée par les enquêteurs de la Brigade de recherches de Vienne et de la Section de recherches de Grenoble.
 

Disparue depuis plusieurs mois


La disparition de cette retraitée daterait de plusieurs mois. Ce sont les agents EDF qui ont averti la mairie de la coupure d'électricité au domicile de la septuagénaire depuis le 1er mars 2019. Elle devait 3 000 € d'électricité.

"Cela m’a inquiété, je suis venu voir. La fille n’a jamais voulu que je rentre pour que je vois sa maman" explique Robert Mandrand, adjoint au maire de Beauvoir-de-Marc.

La fille de la victime vivait chez sa mère et n'avait jamais travaillé. Elle n'avait aucune relation avec le voisinage, à part ces derniers temps : "Elle était toute gentille", d'après une voisine. Elle répondait aux interrogations des voisins en disant que sa mère était hospitalisée, mais à chaque fois dans un lieu différent.

Face à cette situation, l'adjoint au maire a alerté les services sociaux : "J’ai sollicité les services sociaux de Saint-Jean-de-Bournay, j’ai re-sollicité les services sociaux de Bourgoin-Jallieu et après ça s’est déclenché rapidement. C’est pour cela qu’il y a eu la perquisition totale samedi après-midi", souligne Robert Mandrand.

Hier, mardi 28 mai, les enquêteurs sont retournés sur place. "On a été appelé pour faire la perquisition avec eux. La fille était couchée dans son lit" raconte une voisine.

Pendant cette perquisition, les enquêteurs, alertés par l'aspect d'un coin de terre entre la maison et une haie, ont commencé à creuser.
 
La haie près de laquelle les enquêteurs ont retrouvé le corps de la septuagénaire, mardi 28 mai 2019. / © Jérôme Ducrot / France 3 Alpes
La haie près de laquelle les enquêteurs ont retrouvé le corps de la septuagénaire, mardi 28 mai 2019. / © Jérôme Ducrot / France 3 Alpes

Le cadavre de la septuagénaire a été retrouvé enroulé dans des draps. Le corps transporté et examiné à l'institut médico-légal de Lyon est dans un état de décomposition avancé, ce qui confirmerait la thèse d'un décès survenu depuis novembre, date à laquelle le voisinage a perdu contact avec la retraitée.
 
Le fossé dans lequel les enquêteurs ont retrouvé le cadavre de la retraitée, mardi 28 mai 2019. / © Jérôme Ducrot / France 3 Alpes
Le fossé dans lequel les enquêteurs ont retrouvé le cadavre de la retraitée, mardi 28 mai 2019. / © Jérôme Ducrot / France 3 Alpes

Toujours en garde à vue, la fille de la victime nie le meurtre. Elle déclare l'avoir enterré dans le jardin après son décès pour éviter les tracas administratifs.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

le nouveau maillot du Clermont Foot 63

Les + Lus