• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Ciblés par des jets d'urine, les surveillants de la prison de Saint-Quentin-Fallavier exigent le transfert d'un détenu

Photo d'archives. / © Jean Francois SOUCHET / MAXPPP
Photo d'archives. / © Jean Francois SOUCHET / MAXPPP

Les gardiens de la prison de Saint-Quentin-Fallavier (Isère) expriment ce lundi 22 juillet 2019 leur ras-le-bol. Victimes de jets d'urine, d'insultes et de menaces de mort le week-end dernier, ils demandent le transfert immédiat de l'auteur de cette agression, un détenu multi-récidiviste.

Par Aurélie Massait

 
Ils sont à bout les surveillants du centre pénitentiaire de Saint-Quentin-Fallavier en Isère.

Dans un communiqué adressé ce lundi 22 juillet à la presse, ils relatent la énième et pour le moins marquante agression dont ils ont été victimes dans l'exercice de leur travail.

Les faits se sont déroulés dimanche 21 juillet 2019 alors que des suveillants venaient chercher l'un des détenus pour le placer en promenade.

 

Jets d'urine, menaces de mort et agression physique


L'individu en question (qui cumule 110 jours de quartier disciplinaire) s'en est alors violemment pris à eux en leur jetant de l'urine au visage.

L'homme a ensuite agressé l'un des gardiens de la prison en le saisissant au cou et au bras gauche lui occasionnant plusieurs hématomes.

De nombreuses insultes et des menaces de mort ont aussi été proférées conduisant ce lundi  les réprésentants U.F.A.P / UNSA justice de l'établissement a demander "le transfert imméditat de ce multi-récidiviste" sans quoi "le personnel ripostera" précise encore le texte.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Toujours sans nouvelles de Lorraine, disparue dans le Rhône

Les + Lus