Coronavirus : des kits pour la distanciation physique dans les commerces, fabriqués en Isère

Elles ont fait leur apparition dans notre quotidien. Chez le boulanger ou à la pharmacie, des lignes au sol pour garder la bonne distance entre nous, et des injonctions un peu partout. En Isère, deux entreprises ont créé un dispositif simple et rapide pour aider les commerçants.

Un kit de visuels autocollants faciles d’installation pour le commerçant © Icare Solutions
Elles ont fait leur apparition dans notre quotidien. Chez le boulanger ou à la pharmacie, des lignes au sol pour garder la bonne distance entre nous, et des injonctions un peu partout. En Isère, deux entreprises ont créé un dispositif simple et rapide pour aider les commerçants et faciliter les repères du consommateur.

 

Un repère uniforme pour rassurer le consommateur


"C’est en faisant mes courses, au tout début du confinement, que je me suis dit qu’il y avait un souci dans le parcours des clients, c’était anxiogène pour moi cette impression de flou" raconte Mylène Gouvion de L’Agence Emulsion, l’une des deux entreprises à l’origine de la création de ce kit. "Comme je travaille avec des artisans des métiers de bouche qui souffraient de cette période, je me suis dit qu’il fallait les aider à fluidifier le passage de leurs clients et à les rassurer."

Un mois de travail avec un confrère spécialisé dans le management visuel en milieu industriel et pharmaceutique, et le kit, baptisé Icare Solutions®, est né.

Vitrophanies pour les vitrines, bandes pour le sol ou les comptoirs, rappel des mesures barrières… 16 éléments en tout. Un ensemble de visuels autocollants faciles d’installation pour le commerçant. Et une couleur longuement réfléchie, le bleu.

"On voulait quelque chose de simple et qui s’intègre facilement. Absolument pas de rouge, de jaune fluorescent ou d'orange. Des couleurs trop agressives et sources de stress" explique Lionel Ohanessian, directeur de KEM Services, la deuxième entreprise à l’initiative du kit. "Le consommateur est déjà effrayé dans cette période, donc si on en rajoute, ça ne va au final pas aider le commerçant. On voulait que ce soit doux tout en restant bien visible" ajoute encore Mylène Gouvion.

Ne restait plus ensuite qu’à éprouver le dispositif sur le terrain. Cinq kits sont alors produits et offerts dans des petits commerces de l’agglomération grenobloise.
 
© Icare Solutions

 

"C’est vraiment un plus !"


David Stacchetti, boulanger au Fontanil a fait partie de ces commerces pilotes. Autocollants et bandes bleues, installés il y a plus d’un mois maintenant, sont venus en renfort des mesures qu’il avait lui-même mises en place.

"Très vite, j’ai installé des bandes au sol et des affiches faites maison, mais on n’a toujours l’impression que ce n’est pas fait comme il faut. Là c’est professionnel et complet, facile à installer. C’est vraiment un très bon complément aux plexiglas installés entre mes vendeuses et les clients. Certains nous ont fait un retour, disant qu’ils trouvaient ça bien, et normal."
 
© Icare Solutions

 

Des tests et à la clé des commandes


L’installation est repérée pendant ses courses par un agent de la Métro, laquelle décide rapidement d’équiper gratuitement les magasins qui le demandent. Le groupement des unions commerciales de Grenoble "Label Ville" rejoint aussi le mouvement. En tout, un millier de commerces sont ainsi déjà équipés sur l’agglomération. Un succès qui en franchit maintenant les limites, avec des commandes passées par la ville de Voreppe.

 

Vers un kit pour les bars et les restaurants


Si des négociations sont déjà en cours avec la grande et moyenne distribution, c’est sur un dispositif destiné aux bars et aux restaurants que les créateurs du kit planchent en ce moment. Un enjeu de taille maintenant que leur réouverture est envisagée le 2 juin prochain."On réfléchit à des habillages pour garder le côté convivial des établissements. Un kit assez souple qui indique par exemple où le client doit passer, ce qu’il ne doit pas toucher… qui signale les zones de croisement ou d’attente, la séparation des tables… les bars, les cafés, les restaurants, c’est notre patrimoine, pour nous c’est un vrai défi" explique Mylène Gouvion.

Là encore des établissements pilotes seront prochainement équipés. Certaines entreprises ont également manifesté leur intérêt pour encadrer le retour de leurs salariés.

Pour se procurer un kit standard ou sur mesure : http://icare-solutions.fr

A chaque kit acheté (une cinquantaine d’euros pour la version standard), un don est reversé à la Fondation de France. Une façon pour les concepteurs d’être actifs aussi dans la recherche contre le coronavirus.

 
partager
Coronavirus : des kits pour la distanciation physique dans les commerces, fabriqués en Isère
    Partager Facebook Messenger Whatsapp SMS Mail Twitter Flipboard
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement société coronavirus santé économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter