Derrière l'Alpe d'Huez, Clavans-en-Haut-Oisans attend aussi le Tour de France

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Alpes

Dans moins de dix jours, les 113 habitants de cette petite commune verront passer, pour la première fois, la Grande Boucle. Un pari, une prouesse pour un rendez-vous attendu mais qui suscite aussi l'inquiétude de quelques-uns. Car Clavans est situé en plein coeur du Parc des Ecrins. 

Entre le petit village de Clavans et l'Alpe d'Huez, il n'y a que le col de Sarenne. Et pourtant, c'est comme si tout un monde séparait les deux communes. D'un côté la station ultra médiatisée, animée et connue. De l'autre, un bourg de 113 habitants niché au fond de la vallée du Ferrand. Un endroit tout en quiétude et vieilles pierres. 



A Clavans, il n'y a qu'une route. Celle de Sarenne. Huit mois de l'année, elle est fermée dans sa partie la plus haute à cause de la neige. Plus qu'une route, il s'agit en fait d'une voie pastorale plutôt étroite. C'est dire si le Tour de France n'était pas attendu ici!



Toutes les chambres d'hôtes réservées en une soirée

A l'automne dernier, pourtant, la direction de la course a surpris tout le monde en annonçant sa volonté d'organiser une double montée de l'Alpe d'Huez via Sarenne et la vallée du Ferrand. Xavier et Marie-Odile Gonord se souviennent très bien de cette soirée durant laquelle la nouvelle est tombée : le téléphone de leur maison d'hôtes, la seule du village, n'a pas arrêté de sonner. En quelques minutes, les soixante places étaient réservées. 



Alors depuis, pour le couple comme pour tout les villageois, l'heure est à la mobilisation!



durée de la vidéo: 03 min 05
Dans une dizaine de jours à peine, le petit village de Clavans... en Isère... verra passer le Tour de France pour la toute première fois. Entre deux montées de l'Alpe d'Huez, les coureurs découvriront donc cette vallée, sauvage, mais où ils seront néanmoins très attendus.




Beaucoup voient dans le Tour de France une occasion unique de faire parler de la vallée, encore peu connue car enclavée. Mais au village et surtout en dehors, nombreux sont ceux qui s'inquiètent aussi des conséquences écologiques de la Grande Boucle ici, en plein coeur du Parc National des Ecrins. 



Une pétition contre le Tour réunit 11 000 signatures 

A tel point qu'une pétition lancée sur internet contre le passage du Tour de France aurait réuni plus de 11 000 signatures. Un texte qui dénonce les menaces et les risques qui pèsent sur l'éco-système local, très riche : plus d'une centaine d'espèces animales et très exactement 758 espèces végétales officiellement protégées. Beaucoup redoutaient aussi de gros travaux sur la petite route pastorale. 



Au final, les projets de chantier ont été abandonnés. La communauté de communes s'est finalement limité à quelques aménagements : 120 000 euros au total pour boucher les buses et balayer la voie qui sera par ailleurs fermée à partir du 12 juillet pour éviter un afflux trop important de camping-cars. 



Tout semble donc prêt pour le Jour J, le 18 juillet prochain. 



 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité