Cet article date de plus de 3 ans

Deux surveillants agressés au centre pénitentiaire de Saint-Quentin-Fallavier, en Isère

Deux surveillants, une stagiaire et un élève, ont été agressés par surprise par un détenu au centre pénitentiaire de Saint-Quentin-Fallavier, en Isère. La situation a nécessité l'intervention d'auxiliaires d'étage mais personne n'a été blessé.

Centre pénitentiaire de Saint-Quentin-Fallavier
Centre pénitentiaire de Saint-Quentin-Fallavier © France 3 Alpes
Deux surveillants du centre pénitentiaire de Saint-Quentin-Fallavier, en Isère ont été agressés ce mercredi soir au moment de la distribution des repas.

Selon le syndicat pénitentiaire UNFAP-UNSa, il était aux alentours de 17h45  lorsqu’une surveillante stagiaire s’est présentée à la porte de la cellule d’un détenu pour lui signifier qu’il serait mentionné dans un rapport d’incident pour avoir insulté à plusieurs reprises un de ses collègues, encore élève, en doublure sur le même étage.

Le détenu a dans un premier temps reconnu son tort mais il s’en est pris de nouveau à ce second surveillant alors qu’il s’approchait pour lui servir son repas.

Le détenu lui a craché au visage à plusieurs visages, et s’est saisi d’une paire de ciseaux dans sa cellule pour attaquer sa collègue. Il a heureusement été maîtrisé par des auxiliaires d’étage qui se sont interposés.

La surveillante n’a pas été blessée mais a reçu un coup de poing au niveau du bras lors de l’altercation.

Le détenu a ensuite été placé en cellule disciplinaire. Selon le syndicat, il souffrirait de pathologies psychiatriques.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers prison justice société