• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

VIDEO. Revoir le grand débat près de Grenoble consacré à la protection sociale et à l'accès aux soins

Un précédent débat organisé à Grenoble par la députée LREM Emilie Chalas avait réuni une centaine de participants. / © Yann Gonon - France 3 Alpes.
Un précédent débat organisé à Grenoble par la députée LREM Emilie Chalas avait réuni une centaine de participants. / © Yann Gonon - France 3 Alpes.

Les débats se poursuivent partout en France suite à la crise des gilets jaunes. A La Tronche, près de Grenoble, un débat sur le thème de la protection sociale et de l'accès aux soins se déroule ce lundi 11 février 2019 à partir de 18 heures. Débat à suivre en direct dans cet article.

Par Yann Gonon avec AFP.

Des centaines de débats doivent être organisés partout en France entre le 15 janvier et le 15 mars 2019. Les Français sont invités à réfléchir et à faire des propositions pour tenter de sortir de la crise politique ouverte par le mouvement des gilets jaunes. L'un de ces débats se tient ce lundi 11 févier 2019 à La Tronche, près de Grenoble.

En Isère, les 4 députés LREM organisent un débat. Ce lundi soir, à partir de 18 heures, c'est Olivier Véran qui lance une invitation à échanger sur le thème "Protection sociale et accès aux soins". Le débat se déroule à la salle polyvalente de La Pallud, 4 rue de La Pallud à La Tronche. Il est à suivre en direct dans cet article.
 
VIDEO. Revoir le grand débat près de Grenoble consacré à la protection sociale et à l'accès aux soins


4 grands thèmes ont été retenus pour ces débats

- la transition écologique, notamment dans les domaines des transports, dans l’équipement des logements (chauffage, isolation, etc.) ;
- la fiscalité : évolution du lien entre impôts, dépenses et services publics ;
- l’organisation de l’État et des collectivités publiques 
- le débat démocratique et la citoyenneté : comment mieux associer les citoyens à la prise de décision, quelles réponses aux questions sur l’immigration, etc.


Voici quelques dates pour ces grands débats en Isère.
 

Au fil des débats, quelques grandes propositions émergent. A la question "avez-vous pour vos déplacements quotidiens la possibilité de recourir à des solutions de mobilité alternatives à la voiture individuelle", 50% des personnes interrogées répondent par l'affirmative, 40% par la négative, 8% n'utilisant pas la voiture au quotidien et 2% ne se prononçant pas, selon un sondage BVA-Orange-RTL publié ce lundi 11 février 2019.

"En matière de dépenses publiques, afin de réduire le déficit public de la France", 76% des personnes interrogées se disent, parmi les trois réponses proposées, favorables à "réduire la dépense publique". 3% choisissent "augmenter les impôts" et 10% "faire les deux en même temps", 11% ne se prononçant pas.

Parmi les "dépenses publiques" qu'il faudrait "réduire en priorité", les Français sont 74% à choisir "les dépenses de l'Etat", loin devant "les dépenses sociales" (11%) et "les dépenses des collectivités territoriales" (9%).

Pour le thème "démocratie et citoyenneté", parmi les mesures proposées, 80% se disent "plutôt favorables" à la prise en compte du vote blanc (contre 11%), 63% à "avoir davantage recours au référendum au niveau national" (contre 21%), 61% à l'introduction d'une dose de proportionnelle pour certaines élections (contre 15%), 54% à rendre le vote obligatoire (contre 32%) et 51% à "tirer au sort des citoyens non-élus pour les associer à la décision publique" (contre 31%).

Enfin, à la question "avez-vous déjà renoncé à des droits/des allocations en raison de démarches administratives trop complexes?", ils sont 60% à répondre "non", contre 35% à répondre "oui", 5% ne se prononçant pas.

Parmi les personnes interrogées, 9% se considèrent "gilet jaune", 48% "sympathisant des +gilets jaunes+", 19% "opposant aux +gilets jaunes+", 24% estimant qu'"aucune de ces propositions" ne leur correspond.

Enquête réalisée par internet du 5 au 6 février, auprès d'un échantillon de 1.002 adultes représentatif de la population française, selon la méthode des quotas (marge d'erreur non communiquée).

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Top 14 : Franck Azéma analyse la défaite de l'ASM en finale contre Toulouse

Les + Lus