Grenoble : treize personnes en garde à vue pour trafic de stupéfiants

C'est un beau coup de filet de la brigade des stupéfiants de Grenoble. Lundi 13 février 2017, 13 personnes ont été interpellées à Fontaine et Echirolles pour trafic de stupéfiants. Du cannabis, de la cocaïne, des armes et des munitions ont été retrouvés. 

Par C.C

L'enquête avait débuté en juin 2016. La brigade des stupéfiants de Grenoble était parvenue à démanteler un point de vente à Fontaine, à proximité de Grenoble. 

Persuadée que le trafic de drogues s'étend au delà de ce point de vente, la brigade poursuit ses investigations. Pendant huit mois, elle établit des surveillances et capte des conversations téléphoniques. Progressivement, elle se rend compte que cette commune de l'agglomération grenobloise abrite un trafic de grande ampleur. 

A la tête de ce réseau, deux fratries originaires de la commune et dont les membres se connaissent depuis l'enfance. L'une est en charge de fournir le cannabis, l'autre la cocaïne. Au total, une quinzaine de personnes sont impliquées. 

Lundi 13 février 2017, les policiers interpellent treize individus dans les communes de Fontaine et d'Echirolles. Au total, quatre points de vente sont ainsi démantelés. 

1 kg de cannabis, 15 000 euros, deux fusils d'assaut...

Lors de perquisitions à différentes adresses, un kilogramme de cannabis, 13 grammes de cocaïne, 22 sachets d'herbe ont été retrouvés ainsi que 15 000 euros en espèce. Les policiers ont aussi mis la main sur un gilet pare-balles appartenant à la police, deux fusils d'assaut, deux armes de poing approvisionnés et un pistolet automatique. 

L'ensemble des personnes doivent être entendues jusqu'à vendredi 18 février 2017.

Sur le même sujet

Les + Lus