• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

20 000€ par jour, 35 transactions par heure... on en sait plus sur le vaste trafic de drogue démantelé à Grenoble

Cette opération avait notamment permis de saisir de la cocaïne, de l'argent liquide et une réplique de fusil. / © Y.G. / France 3
Cette opération avait notamment permis de saisir de la cocaïne, de l'argent liquide et une réplique de fusil. / © Y.G. / France 3

Sept personnes ont été interpellés, mardi 30 avril, suite à une importante opération anti-drogue menée dans le quartier de l'Alma, à Grenoble. Le réseau qui y a été démantelé était en activité tous les jours et pouvait engranger quotidiennement jusqu'à 20 000 euros de chiffre d'affaires.

Par Margot Desmas

De la cocaïne, 2 500 euros en liquide, une réplique de fusil d'assaut... L'opération anti-stupéfiants menée à Grenoble, mardi 30 avril, a permis d'effectuer nombre de saisies et d'interpeller sept individus soupçonnés d'être impliqués dans un vaste trafic de drogue.

Une quarantaine de policiers sont intervenus dans le quartier de l'Alma, rue Très Cloîtres, après presque cinq mois d'enquête. Les investigations, menées par la Sûreté Départementale sous la direction du parquet de Grenoble, ont débuté en janvier 2019 "suite [à] de nombreuses plaintes des habitants qui se plaignaient du trafic mis en place sur le secteur de la place Edmond Arnaud et des nuisances que cela engendrait", indique le procureur de la République, Eric Vaillant.
 

Et cette enquête a permis de mettre au jour un véritable "supermarché" de la drogue, "ouvert 7 jours sur 7, de 10 heures à 23h30, avec selon les estimations des enquêteurs environ 35 transactions par heure et un chiffre d'affaire potentiel de 15 à 20 000 euros par jour", ajoute le magistrat.
 
Le procureur adjoint de Grenoble était sur place. / © Y.G. / France 3
Le procureur adjoint de Grenoble était sur place. / © Y.G. / France 3

 

Quatre mineurs soupçonnés


Dans le détail, 12 kilos de résine de cannabis, 1 kilo d'herbe et 410 grammes de cocaïne ainsi qu'une réplique d'un fusil d'assaut (AK47) et la somme de 2 500 euros ont été saisis mardi. Les sept personnes interpellées, habitant notamment à Meylan et La Tronche, ont été présentées à un juge d'instruction, ce vendredi 3 mai. Les plus jeunes, quatre mineurs, ont entre 16 et 17 ans et certains étaient déjà connus des service de police pour des faits identiques. Trois majeurs sont également inquiétés, des hommes de 18 à 21 ans.
 

"Le rôle de chacun des protagonistes reste à affiner par l'instruction", poursuit le procureur de Grenoble, précisant que d'après leurs informations, les tâches se répartissaient classiquement entre les guetteurs, les vendeurs et les donneurs d'ordre. Ce à quoi il faut ajouter les individus qui mettaient leur appartement à disposition en tant que lieu de stockage des stupéfiants et d'argent, moyennant rémunération.

Une information judiciaire pour "trafic de stupéfiants" a été ouverte ce vendredi, quatre mandats de dépôt ont été requis par le parquet, y compris à l'égard de mineurs, et trois contrôles judiciaires sollicités.
 
 

Sur le même sujet

Championnat du monde de pêche à la truite

Les + Lus