• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Académie de Grenoble : les professeurs de philosophie se mobilisent contre les réformes Blanquer

Les professeurs de philosophie de l'Académie de Grenoble entrent dans la danse des mobilisations contre la réforme Blanquer. Ce lundi 1e juillet 2019 ils se sont rassemblés au lycée du Grésivaudan de Meylan en Isère, afin de voter la rétention des notes du baccalauréat de philosophie.

Par Daniel Despin

Ils ont pris les notes du baccalauréat en otage pour dire leur mécontentement de la réforme du baccalauréat prévue par le ministre de l'éducation. Une soixantaine de correcteurs s'est mobilisée au lycée du Grésivaudan de Meylan, ce lundi 1e juillet 2019, en Isère.

Ces 60 correcteurs détiennent environ 100 copies chacun ce qui ferait au total environ 100 000 copies en France et autant de notes qui ne seront pas révélées. 

Les professeurs de philosophie dénoncent, par cette action, les effets néfastes de la réforme du baccalauréat et la méthode, qui s'est faite selon eux, sans concertation réelle avec les enseignants et dans la précipitation.

Les professeurs de philo ont ensuite participé à la conférence de presse interdisciplinaire des correcteurs de l'Académie de Grenoble, qui s'est déroulée au rectorat, afin d'y exposer leurs revendications. A cette occasion,u ne assemblée générale s'est tenue et a voté pour la rétention des notes jusqu'au 5 juillet 2019.

Ils ont programmé une future mobilisation, le juillet prochain à 7H30, devant le collège Aubrac et celui des Saules, deux centres de correction pour l'examen du brevet.
 
 
Les professeurs de philosophie se mobilisent à Grenoble contre les réformes Blanquer

Sur le même sujet

Sortie de prison Tuna Altinel

Les + Lus