L'alerte à la pollution levée en Isère, fin de la circulation différenciée à Grenoble

La préfecture de l'Isère annonce la fin de la circulation différenciée dans le bassin grenoblois, mardi 2 juillet. Avec la fin de l'alerte à la pollution et de la vigilance à la canicule, la situation revient à la normale.

Les mesures de restriction de circulation ont été levées dans la métropole de Grenoble, mardi 2 juillet.
Les mesures de restriction de circulation ont été levées dans la métropole de Grenoble, mardi 2 juillet. © Christophe AGOSTINIS / MAXPPP
Les automobilistes ne sont plus obligés d'afficher leur vignette Crit'Air dans la métropole de Grenoble à compter de ce mardi 2 juillet. La circulation différenciée, mise en place depuis jeudi en Isère à cause de la pollution à l'ozone, vient d'être levée annonce la préfecture.
 
Le périmètre de la métropole grenobloise n'était accessible qu'aux véhicules affichant un certificat qualité de l'air de classe zéro, 1, 2 ou 3 depuis le milieu de semaine dernière. Dans le reste du bassin grenoblois et dans le bassin Lyonnais/Nord-Isère, il était interdit de circuler pour les véhicules ne disposant pas de vignette Crit'Air. Toutes les restrictions sont levées avec la fin de l'alerte à la pollution liée à la canicule.

La circulation différenciée a été mise en place dans plusieurs villes comme Annecy et Chambéry. Elle a depuis été levée dans tous les bassins d'air en Isère, Savoie et Haute-Savoie qui repassent en-dessous du seuil d'alerte. Mais Atmo Auvergne-Rhône-Alpes met en garde contre un possible "petit sursaut dans la suite de la semaine".

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pollution environnement société circulation économie transports
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter