• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Biennale des villes en transition à Grenoble : 3 questions au scientifique Pablo Servigne

Palais des Sports de Grenoble / © France 3 Alpes
Palais des Sports de Grenoble / © France 3 Alpes

Du 9 au 16 mars 2019, la ville de Grenoble accueille la 2è Biennale des Villes en Transition au palais des sports. Le parrain de cette manifestation, Pablo Servigne, ingénieur agronome et docteur en biologie, a répondu aux questions de Pauline Alleau, dans le journal des Alpes du 13 mars 2019. 

 

Par F.Ebbhah

On pourrait définir l'ingénieur agronome et Docteur en biologie Pablo Servigne comme un catastrophiste raisonné et éclairé.

Dans le cadre de la Biennale des villes en transition, le scientifique, co-auteur de plusieurs ouvrages sur la fragilité et les dangers qui menacent la planète- a répondu aux questions de la journaliste Pauline Alleau dans le cadre d'une édition spéciale du journal régional, diffusé le 13 mars 2019 à 19h.

C'est quoi la collapsologie?  

Pablo Servigne est collapsologue, il étudie entre autre les causes de l’effondrement de la civilisation industrielle.
Biennale des villes en transition


Notre civilisation est-elle amenée à disparaître?

Pablo Servigne alerte sur les changements déjà en cours, sur les signes à prendre en compte.
Pablo Servigne, parrain de la 2è Biennale des villes en transition

Pablo Servigne fait le constat de la débâcle de notre société,  notamment due à l'industrialisation à outrance. Une situation alarmante alors que cette semaine, la question du climat est plus que jamais d'actualité.

e jeudi 14 mars 2019, 4 fondations déposeront leurs recours contre l'état pour "inaction climatique".  
Des ONG organiseront des marches et  des manifestations pour le climat auront lieu les 15 et 16 mars 2019.

Les revendications : plaider pour 6 grandes mesures parmi lesquelles la fiscalité, la rénovation énergétique des bâtiments ou encore une agriculture plus durable.

Comment agir ou réagir pour faire plus ou mieux?  

Pour le scientifique la tâche est colossale mais toute initiative en faveur du climat est bonne à prendre. 
Biennale des villes en transition
 

Sur le même sujet

L'interview de Frédéric Bologna par Aurélie Massait

Les + Lus