Cocaïne et cannabis : un réseau qui alimentait Grenoble et les stations de l'Oisans démantelé

© Anne Hédiard
© Anne Hédiard

Huit individus ont été interpellés en Isère, ce 18 novembre 2019, dans le cadre du démantèlement d'un réseau de trafic de drogue. Cocaïne et cannabis, les produits stupéfiants alimentaient une cinquantaine de consommateurs dans l'agglomération de Grenoble et dans les stations de l'Oisans.

Par Yann Gonon

Les gendarmes de l'Isère ont démantelé un réseau qui alimentait en cannabis et en cocaïne l'agglomération grenobloise et les stations de sports d'hiver de l'Oisans. Huit personnes ont été interpellées hier, lundi 18 novembre 2019, apprend-on ce mardi.

L'enquête a débuté il y a déjà plus d'un an, en septembre 2018, selon une information communiquée par le parquet de Grenoble. C'est la découverte de cocaïne dans un domicile de Vizille (Isère) qui a déclenché les investigations. Les éléments recueillis ont alors démontré "l'existence de deux branches d'approvisionnement", en cannabis et en cocaïne, "impliquant une cinquantaine de consommateurs du secteur grenoblois et rayonnant entre Vizille, Echirolles et les stations de l'Oisans" détaille Eric Vaillant, procureur de la République de Grenoble.

Après plusieurs mois d'enquête, les gendarmes sont passés à l'action hier, lundi 18 novembre. 72 militaires du groupement de gendarmerie de l'Isère (de La Mure, de Creys-Malville, de Meylan et de Saint-Marcellin) ont mené une action simultanée à Allemond, Vizille, Grenoble et Echirolles. Huit individus ont été interpellés et ont été placés en garde à vue.

Des perquisitions ont été menées. 200 grammes de résine de cannabis ont été saisis, ainsi qu'un peu plus de 20 000 euros en liquide et deux armes de poing avec leurs munitions.

 

Sur le même sujet

Les + Lus