Coronavirus : six individus interpellés pour non-respect du confinement dans l'agglomération de Grenoble

Les contrôles de police avaient été renforcés tout le week-end dans l'agglomération de Grenoble. Photo d'illustration. / © Rémy PERRIN / MAXPPP
Les contrôles de police avaient été renforcés tout le week-end dans l'agglomération de Grenoble. Photo d'illustration. / © Rémy PERRIN / MAXPPP

Alors que les contrôles ont été renforcés ce week-end pour faire respecter les règles de confinement, six personnes ont été interpellées pour "mise en danger de la vie d'autrui" autour de Grenoble.

Par M.D.

Ils ont de 17 à 26 ans et se sont fait interpeller samedi et dimanche 22 mars dans l'agglomération de Grenoble, faute d'avoir respecté le confinement de mise dans la lutte contre l'épidémie de coronavirus Covid-19. En tout, six personnes ont été placées en garde à vue par les forces de l'ordre ce week-end pour "mise en danger de la vie d'autrui", tous se sont vus notifier un rappel à la loi.

Les premiers sont deux jeunes hommes de 17 et 18 ans, verbalisés samedi après-midi près du parc Gonthier à Saint-Martin-le-Vinoux. La patrouille de police a "formellement reconnu" les deux individus qui ont admis être sortis précédemment sans autorisation dérogatoire de sortie. L'un d'eux a ajouté "qu’il ne pensait pas que la mesure de confinement était si stricte".
 

Puis une femme de 20 ans a été contrôlée sans attestation à l'extérieur de son domicile avec une amie, à 8h30 dimanche matin. Selon la DDSP de Grenoble, la mise en cause aurait "refusé catégoriquement de regagner son domicile ne serait ce que pour se munir d’une attestation et (poursuivi) son chemin tout en snobant de manière ostensible les policiers". En garde à vue, elle s'est dite "angoissée par la situation actuelle" et s'est excusée.

A Echirolles, un homme de 18 ans a également été placé en garde à vue dimanche matin. Il avait déjà été verbalisé les trois précédents jours pour le même motif. Même sort pour deux individus de 20 et 26 ans, appréhendés place Saint-Bruno à Grenoble alors qu'ils avaient déjà été verbalisés dans ce même lieu sans attestation. Tous ont reconnu les faits.

 

"Respectez les règles"


Vendredi, le maire d'Echirolles Renzo Sulli avait lancé un appel au ministre de l'Intérieur, demandant des renforts d'effectifs de police pour faire respecter les règles de confinement. "Il y a des inconscients et des des irresponsables qui continuent à faire ce qu'ils font d'habitude. Et je ne veux pas qu'on attende pour faire respecter les consignes", avait déclaré l'élu communiste.
 

Les contrôles par les forces de l'ordre ont été renforcés tout le week-end sur l'agglomération grenobloise. "Respectez les règles et munissez vous de votre attestation si vous devez sortir", martèle le procureur de la République de Grenoble, Eric Vaillant. Un total de 91 824 infractions pour non-respect du confinement ont été relevées par les forces de l’ordre à l'échelle nationale depuis la mise en place de cette mesure, mardi.

 

Sur le même sujet

Les + Lus