Covid-19 : en Isère, le port du masque redevient obligatoire dans certains lieux extérieurs

Publié le
Écrit par Antoine Belhassen .

Face à au rebond épidémique du Covid-19, la préfecture de l'Isère a décidé, ce vendredi 19 novembre, de renforcer les mesures sanitaires dans le département. Le port du masque redevient obligatoire dans certains lieux extérieurs.

La préfecture de l'Isère a décidé, ce vendredi 19 novembre, de renforcer les mesures sanitaires en vigueur afin de freiner la propagation du Covid-19 dans le département. Un nouvel arrêté a été pris pour imposer le port du masque dans certains lieux extérieurs.

Celui-ci impose le masque dans les endroits suivants, dès le samedi 20 novembre à 8 heures :

  • dans un rayon de 50 m aux abords des écoles, aux horaires d’arrivée et de départ des élèves ;
  • des gares ferroviaires et routières, des espaces extérieurs des centres commerciaux, des lieux ;
  • de culte au moment des offices et des cérémonies ;
  • dans tout rassemblement, manifestation, réunion ou activité organisés sur la voie publique ;
  • dans les lieux de festivals et de spectacles ;
  • dans les marchés, brocantes et ventes au déballage ;
  • dans les files d’attente.

La préfecture rappelle que ce masque de protection demeure obligatoire dans les établissements soumis au pass sanitaire et qui sont listés ci-dessous :

  • les salles d’auditions, de conférences, de réunions ;
  • les chapiteaux, tentes et structures ;
  • les salles de concerts et de spectacles ;
  • les cinémas ;
  • les établissements sportifs, clos et couverts ;
  • les salles de jeux, escape-games, casinos ;
  • les foires et salons ;
  • les musées et salles d’exposition temporaire ;
  • les bibliothèques ;
  • les bars et restaurants lors des déplacements à l’intérieur de l’établissement ;
  • les établissements de plein air (stades…).

Un rebond épidémique

Depuis deux semaines, le nombre de contaminations progresse très rapidement, sur l'ensemble du territoire, de l'ordre de 40 à 50 % par semaine.

L'Isère n'échappe pas à cette cinquième vague. La situation s'y "dégrade fortement et se traduit notamment par une augmentation du taux d’incidence (+16 points en 24 heures) pour s’établir désormais à 126 cas pour 100 000 habitants", informe le communiqué de presse du préfet de l'Isère.

Le nombre de personnes hospitalisées est également en hausse, avec 11 nouvelles admissions en 15 jours. Le nombre de personnes en réanimation a été multiplié par trois, dans le même intervalle de temps.

Le document de la préfecture encourage la population à se faire vacciner. Les autorités scientifiques recommandent un rappel pour les personnes aux systèmes immunitaires les plus fragiles et aux personnes âgées de plus de 65 ans. "Par ailleurs, la campagne de rappel sera élargie dès le 1er décembre aux Français de 50 à 64 ans. La prise de rendez-vous est déjà possible", conclut le communiqué.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité