Une fleur contre l’oubli, un hommage rendu aux “morts de la rue” à Grenoble

Photo d'illustration / © MaxPPP/JEAN PIERRE BALFIN
Photo d'illustration / © MaxPPP/JEAN PIERRE BALFIN

Le collectif grenoblois Mort de Rue invite les riverains à déposer des fleurs au cimetière du Grand Sablon à La Tronche, ce mercredi 1e novembre 2017, pour "les personnes décédées dans la rue ou des conséquences d’une vie à la rue."

Par AT

"En ce jour de solidarité entre les vivants et les morts, nous avons une pensée pour ces personnes décédées dans la rue ou des conséquences d’une vie à la rue", explique le collectif grenoblois Mort de Rue.

Créé en novembre 2011 par des "habitants de la rue" et des travailleurs sociaux, suite à de nombreux décès survenus à Grenoble, entre 2010 et 2011, le collectif se bat sur plusieurs fronts.
 

Le but du collectif 


Deux fois par an, début juillet et début novembre, le groupe organise une commémoration en centre-ville de Grenoble et au cimetière du Grand Sablon à La Tronche pour rendre hommage aux défunts.

Il met également un point d’honneur à communiquer sur les conditions d’inhumation des personnes sans ressources financières, les procédures à suivre, les lois et les pratiques. Et diffuse également les avis de décès et entretient les carrés communs des cimetières du Grand et Petit Sablon.


Déposer une "fleur contre l'oubli"


Ce mercredi 1e novembre, le collectif organise un rassemblement au carré 16 du cimetière du Grand Sablon à La Tronche, à partir de 15 heures et invite les riverains à venir déposer toute la journée des fleurs sur les tombes des défunts aux carrés communs du Petit et du Grand Sablon.

Sur le même sujet

Pépit'Art, une pépinière d'entreprises de métiers d'art dans le sud Ardèche

Près de chez vous

Les + Lus