Cet article date de plus de 3 ans

Gendarmerie de Meylan : les incendiaires avaient aussi cadenassé le portail

Jean-Philippe Blanc, le maire de Meylan, a réagi à l'incendie criminel qui a touché la caserne de gendarmerie de sa commune dans la nuit. Il dénonce une "volonté de tuer" de la part des incendiaires, qui ont aussi installé un cadenas sur le portail. 
© Jordan Guéant - France 3 Alpes
"Un cadenas a été installé sur le portail exterieur, pour empêcher les pompiers d'intervenir et les gendarmes de quitter les lieux",  précise Jean Philippe Blanc, le nouveau maire de Meylan. 

Il dénonce une "volonté de tuer" de la part des incendiaires, qui ne pouvaient pas ignorer, selon lui, que les trois véhicules incendiés se trouvait sous le préau d'un bâtiment d'habitation. 

Le procureur de la République de Grenoble, Jean-Yves Coquillat tiendra une conférence de presse à 15 heures. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers incendie