Grenoble : les syndicats appellent au rassemblement suite à l'immolation d'un étudiant devant le Crous de Lyon

A l'appel du syndicat solidaires étudiant-e-s, le rassemblement est prévu devant le Crous de Saint-Martin d'Hères, à 18h, ce mardi 12 novembre. / © Google Maps
A l'appel du syndicat solidaires étudiant-e-s, le rassemblement est prévu devant le Crous de Saint-Martin d'Hères, à 18h, ce mardi 12 novembre. / © Google Maps

Le syndicat solidaires étudiant-e-s appelle à un rassemblement devant le Crous de Grenoble ce mardi 12 novembre après l'acte désespéré d'un de ses militants. Vendredi 8 novembre, un étudiant de 22 ans s'est immolé devant le Crous de Lyon pour dénoncer la précarité étudiante.

Par F3 Alpes

L’émotion dépasse les frontières de la communauté universitaire de Lyon. Vendredi 8 novembre, un étudiant stéphanois de 22 ans s’est immolé en pleine rue, devant le Crous, pour dénoncer la précarité étudiante. Brûlé à 90 degrés, il est toujours hospitalisé, entre la vie et la mort ce mardi 12 novembre. 
 

Engagé au syndicat solidaires étudiant-e-s, l’étudiant en lettres modernes a voulu, à travers cet acte, faire passer un message politique en accusant "Macron, Hollande, Sarkozy et l’UE de [l’] avoir tué en créant des incertitudes sur l’avenir de tous-tes." Le syndicat étudiant appelle aujourd’hui à des rassemblements devant tous les Crous de France, pour dénoncer la précarité étudiante. Une manifestation est prévue à Grenoble en Isère ainsi qu'à Annecy en Haute-Savoie.

"Par cet acte désespéré et politique, il a voulu alerter sur ses conditions précaires d'étudiant redoublant, privé de bourse, dans un système universitaire toujours plus libéralisé. Ce constat, Solidaires Étudiant-e-s le partage" écrit le syndicat dans un tract, dénonçant des "moyens dérisoires" par rapport au coût de la vie étudiante.
 

A Grenoble, le rassemblement est prévu à 18 heures, devant le Crous.. Une trentaine d’autres rassemblements sont prévus partout en France aujourd’hui, notamment devant le Crous de Lyon ce mardi 12 novembre à 10 heures, où l’étudiant de 22 ans s’est immolé vendredi 8 novembre.

Un rassemblement est aussi prévu à midi devant le restaurant universitaire, sur le campus d’Annecy.
 

Sur le même sujet

Les + Lus