• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Grenoble. Sid Hamed Beldjenna, le policier municipal révoqué en 2011 obtient gain de cause au tribunal administratif

Le policier municipal avait entamé une grève de la faim / © France 3 Alpes
Le policier municipal avait entamé une grève de la faim / © France 3 Alpes

Le tribunal administratif de Grenoble a rendu sa décision le 9 octobre : il enjoint la municipalité à réintégrer M. Beldjenna au sein du service de la police municipale dans un délai de deux mois. Il avait été révoqué en 2011 "pour des propos déplacés sur une radio locale".

  

Par France 3 Alpes

Le tribunal administratif de Grenoble vient de donner gain de cause à Sid Hamed Beldjenna, le policier municipal révoqué en 2011 par la municipalité grenobloise.

Dans son jugement du 9 octobre, il annule la décision du maire de Grenoble qui avait refusé d'intégrer le policier municipal dans ses anciennes fonctions.Selon le tribunal, la municipalité doit le réintégrer dans un délai de deux mois.

Après 7 ans de combat, Sid Hamed Beldjenna devrait retrouver son uniforme.

Cet ancien policier municipal avait été révoqué et mis à pied 24 mois pour avoir en 2011 enfreint son droit de réserve sur les ondes d'une radio locale. La ville de grenoble l'avait alors suspendu puis l'avait ensuite affecté au service technique et salubrité en qualité d'adjoint technique.

Sid hamed beldjenna voulait, lui, réintégrer ses fonctions au sein de la police municipale; Il avait aloir entamé 2 grèves de la faim pour avoir le droit d'exercer un métier qu'il dit aimer

Le tribunal administratif de grenoble vient de lui donner gain de cause
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Top 14 : Franck Azéma analyse la défaite de l'ASM en finale contre Toulouse

Les + Lus