Grenoble: sur les pentes de la Bastille, l'ancien Institut Dolomieu vendu 729.000 euros

Publié le Mis à jour le

Ce jeudi 23 juin, l'ancien Institut de géologie Dolomieu a été adjugé 729.000 euros. L'acheteur devrait en faire une résidence hôtelière de luxe sur la colline de la Bastille. 

Quand les touristes regardent la Bastille d'en bas, quand ils font la queue pour prendre les Bulles, ils ne voient que ça: 2 bâtiments abandonnés aux vitres cassées. Il y a le bâtiment de l'ancien Institut de Géographie Alpine (IGA), racheté par un promoteur privé en 2011, qui n'a pas bougé depuis. Et il y a, à gauche, l'ancien Institut de géologie Dolomieu. 

C'est à la Chambre des notaires de l'Isère, à Seyssins, que cette désormais coquille vide, a été mise en vente, ce jeudi. L'occasion pour l'Université Grenoble Alpes de se débarrasser de murs très coûteux, puisqu'ils font l'objet d'une surveillance 24 heures sur 24. 

Avant d'enchérir, les acquéreurs devaient déposer une consigne de 50.000 euros, histoire de n'avoir que des gens "sérieux". Finalement, la vente aura été bouclée en quelques minutes puisque deux personnes, seulement, ont levé la main pour faire monter la cote du site. 

Une résidence hôtelière de luxe

Au final, c'est Singer Construction, un promoteur lyonnais, qui a remporté le bien pour 729.000 euros. Ce spécialiste de la construction d'appartements promet cette fois une résidence de Tourisme de luxe, le Plan Local d'Urbanisme ne permettant pas la création de logements.

Cette vente aura permis de croiser le propriétaire de l'autre "verrue" de la colline, le bâtiment de l'IGA. Le promoteur haut-savoyard Daniel Besson pense que la construction de ses appartements hôtel va enfin pouvoir commencer, le permis de construire étant en passe de se débloquer. 

Reportage Céline Aubert et Aurélie Massait 
durée de la vidéo: 01 min 51
Ventes aux enchères de l'Institut Dolomieu