Grenoble. Le voleur ciblait uniquement les personnes âgées, il pourrait être impliqué dans une quinzaine d'affaires

Photo d'illustration / © Anne Hédiard - France 3 Alpes.
Photo d'illustration / © Anne Hédiard - France 3 Alpes.

Un homme de 39 ans interpellé en avril dernier en flagrant délit de vol pourrait être à l’origine d'une quinzaine d'affaires à Grenoble. C’est ce que révèle l’enquête menée depuis plusieurs mois par la police. A chaque fois, des personnes âgées étaient prises pour cible.
 

Par AH


Le 18 avril dernier, un homme de 39 ans est interpellé à Grenoble en flagrant délit de vol.

L’interpellation a lieu dans le cadre d’une enquête sur une série de vols dont les victimes sont des personnes vulnérables. Une quinzaine ont été recensées entre le 18 janvier et le 13 avril 2019.

A chaque fois, le mode opératoire est le même. Le voleur se fait passer pour un agent de la mairie, un facteur, etc… pour gagner la confiance des personnes âgées. Il s'introduit à leur domicile. De l’argent, des bijoux sont dérobés.

Au moment de sa garde à vue, le voleur avoue les faits pour trois dossiers.

Déféré devant le parquet pour ces trois affaires, il est condamné devant le tribunal correctionnel de Grenoble à une peine de prison puis incarcéré à la maison d’arrêt de Varces.

Mais l’enquête de police se poursuit et elle permet de recueillir des éléments matériels supplémentaires impliquant le voleur dans 13 autres affaires.

Des empreintes le confondent parfois ou des traces d’ADN. Dans d’autres dossiers, la photo du suspect est reconnue par les victimes.

L’étude de la géolocalisation de son portable montre qu’il se trouvait à proximité du lieu de vol sur les 13 dossiers étudiés.

Par ailleurs, selon la police, depuis l’incarcération du suspect, les vols au préjudice de personnes âgées effectués sur la base du mode opératoire mis en évidence ont totalement cessé.

Le 17 octobre, l'homme a été extrait de sa cellule pour être interrogé par la police. Il a reconnu être l'auteur d'une dizaine de vols. Il nie ou dit ne pas se souvenir pour trois autres.

Pour ces nouvelles affaires, il sera jugé en comparution immédiate ce vendredi 18 octobre, au tribunal correctionnel de Grenoble.
 

Sur le même sujet

Jumbo au cirque Muller le 17 août 2017

Les + Lus