Les indicateurs immobiliers sont au beau fixe en Isère

© AFP
© AFP

La chambre des notaires du département l’a annoncé le 14 mars dans un communiqué. Globalement, le marché repart à la hausse avec des prix plus bas dans l'ensemble même si des disparités géographiques persistent.

Par AT

D’après les conclusions de l’observatoire de l'immobilier de la chambre des notaires de l’Isère, il serait temps d’accéder à la propriété dans le département.

Si les charges et taxes foncières augmentent sensiblement, les taux d’intérêt restent bas.

Autrefois sixième ville de France la plus chère, Grenoble est passée en douze à la seizième place.

Avant la crise de 2008 le prix de l’achat en Isère dissuadait souvent les isérois d’acheter.

20 mètres carrés supplémentaires en 10 ans


Il y a douze ans, avec un crédit de 800 euros par mois sur 20 ans les Isérois pouvaient acheter un appartement de 56 mètres carrés ou une maison ancienne de 64 mètres carrés.

Aujourd’hui à crédit égal, à Grenoble ou son agglomération les Isérois peuvent acheter 20 mètres carrés supplémentaires.

Néanmoins, il persiste des disparités géographiques, par exemple le secteur du Grésivaudan reste le plus cher.
Reprise de l'immobilier en Isère


Sur le même sujet

Avant Saracens-ASM en Coupe d'Europe

Près de chez vous

Les + Lus