Intempéries en Isère: 360 interventions des pompiers principalement sur Grenoble, Échirolles et Meylan

Publié le Mis à jour le
Écrit par Boris Courret

Après des semaines sans une goutte, ce vendredi 24 juillet en fin d'après-midi et début de soirée, la pluie et la grêle se sont violemment manifestées, particulièrement sur Grenoble et sa périphérie. Bilan de ces orages, de nombreuses inondations et 362 interventions des pompiers en Isère.

Et dire qu'on attendait la pluie avec tellement d'impatience! Cette fois, elle est en plus venue avec de la grêle, comme en témoigne de nombreux messages sur Twitter. 

Outre les grêlons, ce sont des trombes qui ont touché l'Isère, avec un vent particulièrement violent. Si les averses n'ont pas duré très longtemps, ce fut soudain et conséquent. La terre et les réseaux d'eaux pluviales ont eu du mal à absorber cette abondance.


Une brutale montée des eaux 

Dans l'agglomération de Grenoble, ce sont les caves qui ont été les plus touchées par les inondations. Ainsi, la salle des archives et le sous-sol du tribunal administratif ont été inondés, tout comme un parking de la rue Auguste Genin.
Les voies du tramway n'ont pas été épargnées et les lignes A et B ne desservaient plus l'ensemble de leurs arrêts.


La tempête a aussi secoué le Stade Lesdiguières, l'équipe du FCG l'a filmée. Heureusement, les joueurs étaient au repos!


L'image du jour (24 juillet) par FCGRugby
L’orage s’est ensuite déplacé vers Meylan et Échirolles. Et avec lui son lot d'inondations. Les automobilistes qui circulaient sur le passage menant à l'espace Comboire, sous l'autoroute A480, ont été surpris par la montées des eaux. Leurs voitures se sont retrouvées dans près de 60cm d'eau. L'épisode a totalement paralysé la zone commerciale. 


Les pompiers ont déclenché ce qu'ils appellent "un plan d’alertes multiples", tant les appels des particuliers victimes d'inondations étaient nombreux. Au plus fort de la crise, 155 sapeurs étaient sur le terrain. 

Toujours en Isère, à Morestel le coup de vent à "décoiffé" certaines toitures et Le Dauphiné Libéré parle d'une mini-tornade à Vézeronce-Curtin.  

Un deuxième orage a surpris les habitants de l'Isère peu après 21 heures. Une activité électrique importante a alors été relevée, comme en témoigne cette photo prise à 21h50 depuis la Tour-sans-Venin.