• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

En Isère, des défenseurs de la cause animale devant l'abattoir de Grenoble pour une “veillée funèbre”

Les activiste de "Grenoble animal save" ce lundi 11 février 2019 devant l'abattoir de Grenoble au Fontanil-Cornillon. / © Grenoble Save Animal
Les activiste de "Grenoble animal save" ce lundi 11 février 2019 devant l'abattoir de Grenoble au Fontanil-Cornillon. / © Grenoble Save Animal

Tôt ce lundi 11 février 2019, une dizaine d'activistes de l'association "Animal Save" se sont réunis devant l'abattoir de Grenoble au Fontanil-Cornillon pour "une veillée pour les bêtes abattues le jour même". Ils étaient équipés de pancartes appelant à la compassion envers les animaux.

Par Aurélie Massait

Ce lundi vers 6h, une dizaine d'activistes de la toute jeune antenne grenobloise de l'association internationale "Animal Save" se sont rassemblés devant l'abattoir de Grenoble au Fontanil-Cornillon pour, ont-ils expliqué, "une veillée pour les animaux abattus le jour même".

Équipés de pancartes appelant à la compassion envers les bêtes, les manifestants ont attendu près de 3h l'arrivée des camions transportant des animaux. Le temps de leur présence sur place, aucun véhicule n'a ainsi pu franchir les portes de l'abattoir

Cette toute première action de "Grenoble Animal Save" s'inscrit dans la lignée du "Save Movement", un réseau international de défense des animaux qui s'est développé rapidement après le buzz du "pig trial" d'Anita Krajnc, accusée d'acte criminel pour avoir donné de l'eau à un cochon dans un camion de transport vers l'abattoir en juin 2015.

 

Sur le même sujet

Grands travaux entre St Etienne et Le Puy-en-Velay

Les + Lus