Isère : il vendait de la drogue sur Snapchat, un jeune de 17 ans poursuivi pour trafic de stupéfiants, sa mère pour complicité

Publié le Mis à jour le
Écrit par J.M

Un jeune homme de 17 ans a été interpellé et incarcéré pour trafic de stupéfiants à Echirolles, en Isère. Il proposait de la résine de cannabis sur le réseau social Snapchat. Sa mère, au courant de son trafic, est poursuivie elle, pour complicité.

"L’enquête démarre fin juin 2022 lorsque les gendarmes de Saint-Egrève découvrent sur un mur un graffiti avec un compte Snapchat sur lequel il est possible de commander de la résine de cannabis", rapporte le Procureur de la République de Grenoble, Éric Vaillant. Aux commandes du compte, un mineur âgé de 17 ans résidant à Echirolles, au sud de Grenoble.

Lors de l’enquête, les gendarmes découvrent que ce trafic dure depuis février 2022. Le jeune homme, sollicité sur le réseau social, fixait des rendez-vous à ses clients dans son quartier et aussi à Saint-Egrève. Depuis un mois, son principal fournisseur était un jeune de 17 ans originaire de Privas, en Ardèche.

Affaire de famille

Le mineur, originaire d’Echirolles a été interpellé à son domicile le 17 août dernier. Lors de la perquisition, les gendarmes découvrent 21 grammes de cannabis, du matériel de conditionnement et 1920 euros en espèces.

Sa mère, au courant de ces activités, est interpellée elle aussi pour complicité.

En garde à vue, ils ont tous les deux reconnu les faits qui leur étaient reprochés. Le mineur a été incarcéré, il comparaîtra devant le tribunal pour enfants en septembre prochain pour "cession de produits stupéfiants". Quant à sa mère, elle a reçu une convocation en justice devant le tribunal correctionnel de Grenoble pour complicité.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité