Les OUFS, ces "vieux" qui dansent à Grenoble

Publié le Mis à jour le
Écrit par Franck Grassaud .

"On est des vieux qui dansent", lance Mirjam, une des 'ballerines' du collectif Les OUFS qui se produit en ce mois de juin au Théâtre 145 de Grenoble. Ces danseurs d'hier dégustent encore la scène avec gourmandise. 

Ils sont normalement six. "Il y en a une qui avait rendez-vous chez le médecin, un truc de vieux!", sourit un danseur. Alors pour la répétition, cinq corps s'animent. Des corps de plus de 60 ans qui ont gardé la souplesse. On a affaire à d'anciens pro quand même! Tous avaient participé, en 2004, à la création de Jean-Claude Gallotta: "Trois générations". Ils y jouaient déjà les seniors! Près de 12 ans plus tard, liés par l'amitié, ils ont décidé de remonter sur scène. Certains sont venus du Vénézuela, de Paris... d'autres étaient encore à Grenoble.  



"Vous reprendrez bien une petite danse!" se joue sur quatre soirs au Théâtre 145, cours Berriat, du jeudi 4 au samedi 6 juin. On y découvre une écriture chorégraphique contemporaine à 12 pieds... très alertes.  



"Moi, je suis une vieille heureuse. C'est ça le but de la vie quand même, et c'est sûr la danse aide beaucoup!", débriefe Mirjam Berns après une vie chargée et une opération récente de la hanche. "Quand on est sur le plateau, ça passe", ajoute Anne-Marie Moenne-Loccoz parlant de son corps, "mais quand on sort, c'est douloureux." Mais au bout du compte l'essentiel et "de prendre son pied!", aime à rappeler Mirjam dans un éclat de rire. 

 

Reportage Jean-Christophe Pain et Yves-Marie Glo

durée de la vidéo: 02 min 35
Intervenants : Mirjam Berns; Anne-Marie Moenne-Loccoz; Christophe Delachaux; Françoise Bal Goetz

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité